Ballon d’or : Et de six pour Lionel Messi ?

Par CNEWS -
Mis à jour le Publié le

Lionel Messi(x) ? Tout juste dix ans après son premier sacre, l’Argentin est le grand favori pour ajouter, ce lundi, au théâtre du Châtelet, un sixième Ballon d’or à son incroyable collection. Un record absolu dans une carrière légendaire.

A 32 ans, le génie de Rosario a rayonné sur la planète football comme à ses plus belles heures. Avec le maillot du FC Barcelone sur le dos, il a une fois encore écœuré les défenseurs et gardiens adverses avec notamment ses 36 buts inscrits la saison dernière en Liga, qui lui ont permis de rafler un sixième Soulier d’or européen (encore un record !) et de se voir attribuer le prix «Fifa The Best».

Sur le plan collectif, le roi Messi s’est coiffé d’une 10e couronne de champion d’Espagne, devenant, avec 33 trophées, le joueur le plus titré de l’histoire du Barça, qu’il ne cesse d’écrire et réécrire au fil des rencontres et des années. «Je ne me sens pas comme le favori, a-t-il néanmoins affirmé. Aujourd’hui ce qui compte vraiment, ce sont les titres collectifs comme la Ligue des champions.»

Une Ligue des champions qui lui a encore échappé et qui n’a plus soulevé depuis quatre ans. La Pulga et les Blaugrana ont été éjectés en demi-finale par Liverpool au terme d’une mémorable «remontada». Vainqueurs à l’aller au Camp Nou (3-0), ils ont littéralement coulé au retour à Anfield Road (4-0) avant que les Reds ne triomphent en finale à Madrid. Mais pas suffisant à priori pour Virgil Van Dijk, Mohamed Salah ou encore Sadio Mané pour succéder à Luka Modric et faire de l’ombre à Messi, qui a pu se consoler en terminant meilleur buteur de la compétition avec 12 réalisations en 10 matchs.

L’Argentin a également connu une nouvelle désillusion avec l’Argentine, éliminée en demi-finale de la Copa America par le Brésil (2-0). Mais ses performances individuelles époustouflantes en club suffisent à reléguer au second plan ses échecs répétés en sélection. Comme une nouvelle consécration va lui permettre de laisser derrière lui son éternel rival Cristiano Ronaldo. Car ce n’est plus cinq Ballons d’or qui garniront son palmarès, mais six !

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles