L'Open d'Australie menacé par les incendies ?

Par Viviane Hervier -
Mis à jour le Publié le

Après avoir remporté 6-4 le premier set, la Slovène Dalila Jakupovic tient une balle d'égalisation dans le 2e set. Soudain, la joueuse s'effondre à genoux, victime d'une quinte de toux. En pleurs, elle quitte le cours raccompagnée par son adversaire et sous les applaudissements des quelques spectateurs qui assistent à la rencontre.

«Ce n'est pas sain pour nous de jouer dans ces conditions,mais nous n'avons pas eu le choix», devait déclarer un peu plus tard la 180e joueuse mondiale. Les organisateurs ont en effet décidé de maintenir les matches de qualification en dépit du nuage de fumée toxique qui obscurcit le ciel de Melbourne depuis plusieurs jours.

Le N° 1 mondial Rafael Nadal et d'autres stars internationales du tennis ont renoncé à leurs sessions d'entraînements à l'extérieur pour les effectuer à l'intérieur. La semaine dernière, le taux de particules fines dans l'air était sept fois supérieur au seuil de tolérance. Les organisateurs comptent beaucoup sur les pluies annoncées dés demain pour faire baisser le niveau de pollution . 

L'Open d'Australie, premier grand tournoi du grand Chelem de la saison, doit commencer officiellement lundi prochain.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles