Amazon : des employés écoutent les conversations grâce à l'assistant vocal Alexa

Par
Mis à jour le Publié le

Enorme polémique pour Amazon. Des milliers de leurs employés écoutent les conversations des utilisateurs de son assistant vocal Alexa.

Ce dernier équipe des millions d'objets connectés à travers le monde. Ces écoutes ne se limitent pas aux Etats-Unis mais concernent aussi l'Inde, le Costa Rica ou la Roumanie.

Dans un communiqué, le groupe Amazon assure prendre très au sérieux la sécurité et la confidentialité des informations personnelles de ses clients.

Non-assistance durant une agression sexuelle ?

Toutefois, l'entreprise américaine ne précise pas explicitement que les conversations peuvent être écoutées par des êtres humains. Or, les salariés n'accèdent pas seulement aux requêtes des utilisateurs mais également aux sons enregistrés.

Plus grave encore, le site américain Bloomberg rapporte que deux employés ont entendu ce qui pourrait ressembler à une agression sexuelle. Après avoir averti leur hiérarchie, ils ont été informés qu'Amazon ne souhaitait pas réagir.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles