E-sport : League of Legends organise ses finales européennes à Paris

Le championnat prendra ses quartiers à l'AccorHotels Arena à Paris.[© Riot games/LoL e-sports]

L'ambiance promet d'être survoltée à l'AccorHotels Arena, dans le cadre de l'une des rencontres les plus importantes autour de League of Legends. Les meilleures équipes européennes s'affronteront les 2 et 3 septembre lors de finales épiques, à Paris.

Ce sera «le plus grand événement e-sports jamais organisé sur le territoire français», prévient Riot Games, la société éditrice de ce jeu vidéo à succès qui fédère environ 100 millions de joueurs dans le monde. Plus de 15.000 billets ont déjà été vendus pour ce show.

La grande finale est d'ores et déjà prévue dimanche entre les deux équipes stars de ce championnat, présenté comme l'équivalent de la Ligue des champions pour le foot. Ainsi l'équipe de G2 défendra son titre face aux Misfits, et cherchera par ailleurs à remporter son quatrième sacre européen.

Les Misfits, chouchous des Français ?

Mais cette victoire n'est pas assurée, tant le public français pourrait être acquis à la cause des Misfits et du champion français Steven Liv, alias Hans Sama (photo ci-dessous).  «Je sais que le public français est le meilleur ! On ne s'ennuie jamais avec lui, et je suis sûr qu'il me réserve des surprises ce dimanche», souligne-t-il. «Je vais tout donner à l'entrainement pour que ma confiance soit au maximum lors du match. Quand on fait de super résultats en scrims (entrainements inter-équipes), c'est plus facile pour l'équipe de performer à son meilleur niveau», prévient Steven Liv.

league_of_legends-lcs-paris_0.jpg

Dans sa vie personnelle, le jeune homme avoue être très concentré sur LoL : «je ne joue pas vraiment à d'autres jeux en période de tournois. Autrement, j'apprécie Warcraft III, Left 4 Dead 2 et quelques MMORPG», nous confie-t-il.

Il ne faut pas tout miser sur sa carrière de joueur ou de streamer professionnel.Steven «Hans Sama» Liv

Et pour les jeunes joueurs qui souhaitent suivre ses pas et se lancer dans l'e-sport, Hans Sama conseille de garder la tête froide. «Il ne faut pas tout miser sur sa carrière de joueur ou de streamer professionnel. Il est important de continuer ses études en parallèle, de ne pas se mettre à temps plein dans l'e-sports. Il faut être sûr de vouloir en faire son métier et avoir les bonnes armes pour !», conclut Steven Liv.

Le tournoi sera aussi l'occasion samedi de voir le match pour la troisième place. Fnatic et H2K, s'affronteront pour sauver leur honneur.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles