Ctrl-Alt-Suppr : une erreur, selon Bill Gates

[YANA PASKOVA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

C'est la combinaison de touches de clavier d'ordinateur que tout le monde connaît. En cas de plantage de Windows, Ctrl-Alt-Suppr permet de forcer le programme à quitter. 

Entrée dans les moeurs des informaticiens de tous niveaux, cette combinaison reste toutefois mal-aimée du créateur de Windows, Bill Gates. Ce dernier s'en est expliqué lors d'une conférence Bloomberg donnée cette semaine à New York. «Si je ne devais changer qu'une chose, ce serait de ne consacrer qu'une seule touche à cette fonction», a-t-il déclaré. 

Bill Gates avait déja confié en 2013, lors d'une conférence à Harvard, qu'il aurait préférer éviter de créer cette combinaison Ctlr-Alt-Suppr. «On aurait pu avoir un seul bouton. Mais le type qui a conçu le clavier IBM n'a pas voulu nous donner notre bouton unique», avait-il affirmé. 

Pour rappel, le concurrent, Apple, propose la même fonction sur une seule touche. 

Le milliardaire s'exprimait dans le cadre de ses fonctions au sein de la fondation Bill & Melinda Gates, qui s'est donné pour objectif d'aider le monde à atteindre les objectifs du millénaire fixés par l'Onu en matière de santé et de pauvreté.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles