Xbox One X : dans les coulisses de sa création à Seattle

[Toutes les photos de cet article sont la propriété de © Microsoft pour CNEWS Matin]

Ils imaginent déjà les machines sur lesquelles les gamers joueront dans dix ans et leurs projets sont classés «top secret» chez Microsoft.

Les têtes pensantes de l’équipe Xbox, Kevin Gammill, Albert Penello (photo ci-dessous à g. et à d.) , et leurs employés, ont planché durant près de deux ans à l’élaboration de la Xbox One X. Lors d'un reportage dans leurs locaux, érigés à l'abri des regards indiscrets, CNEWS Matin a pu visiter en exclusivité avec eux les coulisses de la création de cette machine.

xbox-one-x-proto-4.jpg

Elle s’affichera comme «la console la plus puissante du marché», mais aussi la plus chère (499 euros), lors de sa sortie mondiale, le 7 novembre, avec du contenu en 4K HDR et le son Dolby Atmos. Sur le campus Microsoft à Seattle, une centaine de personnes y ont ­collaboré. Desi­gners, in­génieurs, ergonomes, spécialistes du comportement, psycho-­acousticiens ont «accouché d’un monstre», selon les dires de leurs créateurs.

Un centre de prototypage secret

Dans le centre de prototypage, une dizaine d’imprimantes en 3D et de systèmes de découpe à haute pression, coûtant jusqu’à 170 000 euros pièce, s’escriment pour fabriquer les châssis des PC, souris et appareils Microsoft de demain. C’est ici, sur plus de 2.000 m2 et durant dix-huit mois, que designers et techniciens ont peaufiné l’allure de la Xbox One X.

xbox-one-x-proto-1.jpg

xbox-one-x-proto-2.jpg

Du choix du plastique au diamètre des multiples petits trous qui parsèment sa coque inférieure, «rien n’est anodin, précise Carl Ledbetter, patron du design, car le système doit pouvoir contenir toute l’énergie dégagée, c’est pourquoi les perforations sont aussi proches». Le défi principal était de proposer une machine beaucoup plus puissante que la Xbox One S, dans un format aussi compact (30x24x6 cm). Même la couleur a donné lieu à débat, avant de trancher pour un noir infini, mat, «synonyme de puissance», souligne-t-on.

xbox-one-x-proto-5.jpg

xbox-one-x-proto-3.jpg

Le lieu le plus silencieux au monde

Quelques couloirs plus loin, les lieux révèlent une chambre anéchoïque, plus communément nommée chambre sourde. Dans cette pièce de 15 m2, considérée comme l'endroit le plus silencieux au monde dans le Guiness Book des records, Microsoft y étudie avec précisions les sons émis par les claviers, les boutons des manettes ou encore les interactions avec Cortana, l'assistante virtuelle de Windows 10.

Dans le cas de la Xbox One X, une chose très particulière et étonnante y a été étudiée : les trois notes, qui accompagnent le démarrage de la console et le moment où on l'éteint. «Elles sont jouées quelques millièmes de seconde plus vite, par rapport à la Xbox One. Cela peut ne paraître rien, mais en réalité ça donne tout de suite le sentiment que la One X est plus rapide que ses aînées», précise Gopal Gopal, psycho-acousticien (photo ci-dessous).

xbox-one-x-proto-6.jpg

Le centre de recherche héberge aussi un laboratoire étudiant l’er­gonomie et les comportements. Une pièce recrée par exemple les conditions de jeu d’un gamer moyen et une batterie de caméras et de capteurs analysent les manières de jouer. L’activité musculaire, la prise en main d’un pad, la fatigue visuelle… Tous ces éléments doivent être pris en compte. Un système complexe de 133 projecteurs à LED permet même d'y recréer les différentes phases lumineuses de la journée.

L'étude des images en 4K soulève de nouvelles questions

«Avec le passage à la 4K, notre travail a notamment porté sur la manière dont le regard va porter sur un téléviseur adoptant une résolution plus grande, puisque de nombreux détails n'étaient pas visibles avant. Cela soulève de multiples questions pour les chercheurs que nous sommes», précise John R. Morris, ingénieur spécialisé dans le comportement humain. En outre, plusieurs centaines de formes de manettes y sont testées, pour ne retenir qu’un seul modèle pouvant passer entre toutes les mains. Un pad de grande taille est par exemple produit, notamment pour prendre consicence de ce que représente une manette classique dans les mains d'un enfant de 5 ans.

xbox-one-x-proto-7.jpg

A quelques kilomètres de ces lieux secrets, nous avons également pu nous rendre dans les locaux de Turn 10, qui était alors en plein peaufinage de Forza Motorsport 7. Un jeu de course automobile emblématique, puisqu'il doit constituer la vitrine technologique de la Xbox One X, dès son lancement. Questionné sur l'intérêt de lancer une telle console en plein cycle de vie des machines actuelles à l'instar de Sony et de sa PS4 Pro, Chris Tector, Studio software architect chez Turn 10 (photo ci-dessous), est catégorique : «pour les créateurs de jeux, l'intérêt est ici de profiter de toute cette puissance pour faire tourner nos œuvres sans avoir à réduire la qualité de notre travail mené en amont, lors de la finalisation du jeu. Ici, tout tournera avec de vraies textures en 4K HDR à 60 images par seconde, de manière constante».

xbox-one-x-forza-7-.jpg

Si le besoin de puissance a toujours été l'une des composantes du marché du jeu vidéo, cette quête atteindra-t-elle un jour ses limites quant au support physique choisi ? Le format console vit-il ses dernières années ? Il devra sans doute évoluer selon Kevin Gammill et Albert Penello. Lorsque les pères de la Xbox One X s'interrogent sur l'avenir du secteur, ils s'imaginent déjà que «le Cloud y jouera un rôle essentiel, soit en complétant un périphérique plus traditionnel, soit en alimentant complètement de nouvelles formes de machines, pour différents publics».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles