Pour aider à la reprise du sport, une université lance une application de coaching

Après chaque séance, la suivante s'adaptera à la progression de l'utilisateur et à son ressenti. [ludovic MARIN / AFP]

L'université de Côte d'Azur a décidé de s'allier à la start-up My Coach, dans le but d'aider ses adhérents à reprendre une activité physique adaptée à leur profil.

Des séances sur-mesure, donc, qui prendront en compte une multitude de paramètres tels que l'âge, l'état de santé ou encore les objectifs de la personne, selon 20 minutes.

«L’université apporte les données scientifiques avec ses recherches en médecine, MyCoach amène la solution numérique», explique Arthur Chaney, qui travaille pour l'application.

Et après chaque séance, la suivante s'adaptera à la progression de l'utilisateur et à son ressenti, précisent nos confrères. Une progression qui pourrait être stimulée grâce la «communauté» que l'application espère voir se créer au sein de chaque entreprise, et qui pourrait conduire à la mise en place de challenges sportifs.

«En tant que sportive de haut niveau, ça me parle, a estimé la ministre des Sports, Laura Flessel, interrogée par le quotidien. On favorise la pratique plus régulière pour des personnes en difficulté. C’est cet axe sport-santé que veut développer le gouvernement.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles