Paris Games Week : les jeux incontournables du salon

Call of Duty WWII sera l'un des titres phares de la PGW.[© Activision]

Longtemps considérée comme une vitrine pour les jeux de fin d’année, la Paris Games Week est devenue incontournable pour les gamers. Et le salon qui se tiendra du 1er au 5 novembre s’est forgé une réputation à l’international.

Les éditeurs étrangers n’hésitent plus à se rendre sur cet événement pour y dévoiler des titres en avant-première. Des jeux vidéo annoncés pour 2018 seront présents sur les stands avec, pour certains, des démos jouables. Ce sera le cas de Dragon Ball Fighter Z, Ni no Kuni II, Monster Hunter : World ou Dynasty Warriors 9. Les ténors du secteur seront aussi de la partie, puisque les blockbusters que sont Call of Duty WWII, Star Wars Battlefront II, Assassin’s Creed Origins et Super Mario Odyssey devraient provoquer des files d’attente.

Call of Duty WWII

Avec la Seconde Guerre mondiale pour toile de fond, la saga Call of Duty revient à ses fondamentaux. L’opus WWII sera ainsi présent lors du salon, afin d’accompagner son lancement officiel, le 3 novembre. Activision met ici en avant le destin de soldats et de résistants (hommes et femmes) qui ont donné leur vie pour la liberté. Plus viscéral que les derniers opus – très orientés science-fiction –, ce nouvel épisode s’annonce comme l’une des valeurs sûres de cette fin d’année. Le titre devrait, en outre, ravir les amateurs de bataille multijoueur en ligne. Un mode jeu dans lequel il est passé maître.

Call of Duty WWII, Activision, le 3 novembre sur PS4, Xbox One et PC.

Star Wars Battlefront II

Alors que le nouvel épisode de la saga arrive en salles le 13 décembre, Star Wars Battlefront II est attendu de pied ferme par les fans, après un premier opus, paru il y a deux ans, en demi-teinte. Electronic Arts semble avoir capitalisé sur les points forts du précédent (graphismes, bande-son, héros jouables), tout en ajoutant le contenu et la profondeur qui lui manquaient. L’éditeur promet un contenu trois fois plus conséquent. Réclamé par les fans, un mode solo va ainsi faire son apparition, tandis que le système du multijoueur sera amélioré.

Deux semaines avant la sortie du jeu, les visiteurs de la Paris Games Week pourront déjà se faire une idée, car il sera jouable sur le stand Sony. Une soixantaine de bornes lui seront dédiées. De quoi satisfaire la curiosité des Jedi en herbe, mais aussi de ceux qui ont choisi de rallier l’Empire. Ces derniers seront ravis d’apprendre que l’ambiance impériale sera assurée par un défilé des fans costumés de la légion 501. Dark Vador et Stormtroopers seront au rendez-vous.

Star Wars Battlefront II, Electronic Arts, le 17 novembre sur PS4, Xbox One et PC.

Super Mario Odyssey

C’est l’un des jeux les plus attendus de l’année. Super Mario Odyssey, qui sort aujourd’hui sur Switch, sera présent à la PGW. Une œuvre qui fait honneur à la mascotte de Nintendo et s’affiche d’emblée comme l’un des chefs-d’œuvre de la console. Mario y fait équipe avec Cappy, sa nouvelle casquette dotée de pouvoirs magiques. Les niveaux, haut en couleur, sont variés et garantissent des heures de divertissement.

Super Mario Odyssey, Nintendo, sur Switch.

Assassin's Creed Origins

Source inépuisable de fascination, l’Egypte antique entend lever le voile sur ses mystères dans Assassin’s Creed Origins. La célèbre saga d’Ubisoft fait aujourd’hui son grand retour sur consoles et PC. Bayek, son héros énigmatique, conte son histoire, perché au sommet des pyramides. Les rives du Nil s’étendent à perte de vue dans ce jeu en monde ouvert. Celui-ci relate l’apogée de cette civilisation qui continue de fasciner les archéologues. Face à tant de splendeur, l’assassin nous entraîne dans les secrets les plus sombres de cette société, où la misère des esclaves côtoie l’autorité des Pharaons et leurs dieux. Le titre, qui sort aujourd’hui sur consoles et PC, sera jouable lors de la PGW. Ubisoft promet une aventure variée et de nombreux trésors cachés sous le sable de ce pays millénaire.

Assassin’s Creed Origins, Ubisoft, sur PS4, Xbox One et PC.

Farming Simulator Switch Edition

Parfois raillée par les non-initiés, la saga Farming Simulator s’est forgée une solide réputation depuis sa naissance, en 2008. Et ses chiffres de vente dépassant les millions d’exemplaires la font compter parmi les jeux les plus vendus. Sa sortie sur Switch accompagnera sa présence au salon. Son principe reste le même, puisqu’il faudra gérer au mieux son exploitation agricole. Un must dans son genre qui profite désormais de la mobilité de la console de Nintendo.

Farming Simulator Switch Edition, Focus Home Interactive, sur Switch.

Sea of Thieves

Attendu depuis plusieurs années par les possesseurs d’Xbox One, Sea of Thieves offrira une bonne gorgée de «grog» sur le stand de Microsoft. Cette exclusivité Xbox One et PC, développée par le studio Rare, promet d’accueillir les marins d’eau douce pour des parties en ligne endiablées sur le thème de la piraterie. Chasse au trésor, duels et joutes entre navires égayeront le quotidien de ces forbans.

Sea of Thieves, Microsoft, en 2018 sur Xbox One et PC.

Rugby 18

Seul représentant de ce sport sur consoles et PC, Rugby 18 veut transformer l’essai. Disponible dès aujourd’hui, il sera présent à la PGW (stand de BigBen Interactive). Soixante-cinq équipes sont représentées et un parterre de 2 000 joueurs est accessible. Les fans pourront retrouver les championnats nationaux (Top 14, etc.).

Rugby 18, BigBen Interactive, sur PS4, Xbox One et PC.

Ni no Kuni II

Très attendu depuis deux ans maintenant, la suite de Ni no Kuni s’annonce grandiose. Avec un trait hérité du célèbre studio d’animation Ghibli, Ni no Kuni II narre l’histoire d’un royaume où cohabitent humains, chats et souris. Le titre promet d’être un grand jeu d’aventures, avec une direction artistique et une bande originale sublime, signée par le compositeur émérite, Joe Hisaishi.

Ni no Kuni II, l’avènement d’un nouveau royaume, Bandai Namco, le 19 janvier, sur PS4 et PC.

Spintires : MudRunner

Après avoir été téléchargé plus d’un million de fois sur la plate-forme Steam, Spintires : MudRunner débarque sur consoles. Cette simulation invite à devenir routier sur les terres hostiles de Sibérie. Il faudra avoir un sacré coup de volant pour se sortir des terrains boueux, des marécages et des rivières piégeuses. Un vrai concept original, capable de scotcher les joueurs durant des dizaines d’heures. D’autant que le challenge s’annonce relevé.

Spintires : MudRunner, Focus Home Interactive, le 31 octobre sur PS4, Xbox One et PC.

Monster Hunter : World

Capcom apporte un véritable cadeau de Noël pour les fans de la saga Monster Hunter. L’éditeur japonais présentera en avant-première à la PGW une démo jouable du prochain épisode sous-titré World. Avec ses monstres gigantesques, son univers onirique et ses quêtes épiques, le titre, qui est cette fois-ci dédié aux consoles de salon, s’annonce comme l’un des fers de lance de 2018.

Monster Hunter : World, Capcom, le 26 janvier sur PS4 et Xbox One.

Wolfenstein II : The New Colossus

Et si les troupes allemandes avaient pris le contrôle des Etats-Unis ? Voici le postulat de Wolfenstein II, dont la troupe de héros entend mener la résistance pour anéantir l’armée de l’empire nazi. C’est dans cette réalité alternative que la célèbre série Wolfenstein entend développer une nouvelle guerre, dans un jeu de tir surboosté. L’humour y sera surtout omniprésent et promet de porter un scénario qui s’annonce très décalé.

Wolfenstein II : The New Colossus, Bethesda, disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Dynasty Warriors 9

La saga Dynasty Warriors s’étoffe avec un neuvième épisode qui promet de découvrir comment la Chine s’est unifiée après la grande guerre qui opposa les Trois Royaumes (entre les années 220

et 265 de notre ère). Ce jeu de bataille à grande échelle, toujours prévu pour 2018, se dévoilera dans une démo jouable lors de la PGW. Un titre qui s’annonce épique. D’autant qu’il met en scène des guerriers et guerrières légendaires qui se sont illustrés au cours d’affrontements mythiques. Toujours à la barre de cette franchise, Koei Tecmo promet d’ailleurs un scénario plus développé. Loin de la vérité historique, le jeu utilise cette époque comme toile de fond à des joutes impressionnantes, où des généraux allient stratégie et super-pouvoirs pour arriver à leurs fins. Si rien n’est ici fait dans la finesse, Dynasty Warriors 9 promet de divertir les adeptes de la série.

Dynasty Warriors 9, Koei Tecmo/Koch Media, début 2018 sur PS4 et Xbox One.

Dragon Ball FighterZ

Attendu impatiemment par les fans de la série, Dragon Ball FighterZ s’est forgé une belle réputation depuis qu’il a été dévoilé lors de l’E3, à Los Angeles, en juin dernier. Le futur hit de Bandai Namco sera présenté en avant-première. Avec ses graphismes en 2.5D, ce nouveau jeu de combat rend hommage au dessin animé, avec une réalisation de haute volée. A noter qu’un tournoi, organisé lors de la PGW, permettra aux visiteurs de se mesurer et de savoir qui sera le «Super-Saiyan» du pays.

Dragon Ball FighterZ, Bandai Namco, en février 2018, sur PS4, Xbox One et PC.

Quake Champions

Devenu une référence pour les adeptes de FPS multijoueur nerveux, Quake se décline aujourd’hui dans une version Champions qui entend s’imposer chez les adeptes d’e-sport. Bethesda mettra donc en avant son jeu lors de la PGW, avec le tout premier tournoi organisé en France sur ce titre. Les phases finales se dérouleront sur le salon et promettent de déchaîner les passions du public, avec 10 000 euros mis en jeu.

Quake Champions, Bethesda, sur PC.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles