Le PDG d'Apple, Tim Cook, a gagné 85 millions d'euros en 2017

Avec ses actions et ses bonus, Tim Cook a engrangé environ 102 millions de dollars de rémunération en 2017 [JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a gagné plus de 102 millions de dollars (85,4 millions d'euros) cette année après avoir récolté un large bonus en lien avec la performance boursière fructueuse d'Apple.

Un document officiel fourni par Apple au régulateur des marchés financiers américains (Securities and Exchange Commission), à destination de ses actionnaires, a permis de révéler le salaire XXL du puissant PDG du groupe. 

Si le rémunération fixe du directeur-général d'Apple s'élevait «seulement» à 3 millions de dollars (2,5 millions d'euros) en 2017, Tim Cook a également reçu une prime de 9,3 millions (7,8 millions d'euros), ainsi qu'un important bonus sous la forme de 560 000 actions d'Apple, l'équivalent de 89,2 millions de dollars (75,1 millions d'euros). 

Cette dernière somme spectaculaire résulte d'un accord passé avec Apple lors de son entrée en fonction en 2011 pour succéder à Steve Jobs. Corrélée à la performance boursière de la marque à la pomme, ce «stock package» lui permet de récupérer 560 000 actions Apple tous les ans, jusqu'en 2021.

Un excellent retour sur investissement qui s'explique par les bons résultats annuels et la santé financière retrouvée d'Apple. Malgré une année 2016 marquée par la première baisse du chiffre d'affaire en dix ans, liée à la baisse des ventes de l'iPhone, l'entreprise a retrouvé la croissance en 2017, avec 216,7 millions d'iPhone vendus en 2017, contre 211,9 millions en 2016 et un chiffre d'affaire annuel de 229,2 milliards de dollars (191,9 milliards d'euros). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles