Le Safer Internet Day veut éduquer les jeunes face aux fake news

Près de 200 opérations de sensibilisation auront lieu en France. [© C.DELAHAYE/SIPA]

Alors qu’une loi contre les «fake news» est en préparation au sein du gouvernement, le Safer Internet Day, qui sera lancé ce mardi 26 février et se prolongera tout le mois dans 110 pays, met l’accent sur le décryptage de l’information.

Près de 200 opérations de sensibilisation seront organisées dans toute la France, à l’attention des enfants et des adolescents. «Un jeune sur cinq adhère aux théories du complot», précise la société Tralalère, dans le cadre du programme «Internet sans crainte». Celle-ci a mis en place un atelier avec le média numérique Spicee. Baptisé Info Hunter et destiné aux 13-18 ans, il invitera collégiens et lycéens à mieux comprendre la fabrique de l’information et à avoir du recul en restant vigilant, afin de distinguer le vrai du faux.

Les élèves seront invités, par groupes, à visionner ensemble un faux documentaire, pour en débattre ensuite autour d’un sondage. Quelle est la source de cette information ? Quels sont ses moyens de diffusion (médias reconnus, réseaux sociaux…) ? Les sources et les preuves avancées sont-elles crédibles ? Toutes les étapes par lesquelles doit passer un journaliste, pour vérifier la fiabilité d’une information, sont ici enseignées de façon pédagogique.

Pour les 7-12 ans, des animations seront organisées avec deux personnages fictifs, Vinz et Lou. Sous la forme de cartoons, ils amèneront les enfants à se méfier des articles qu’ils peuvent lire sur le Web et leur donneront les clés pour développer un esprit critique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles