MWC 2018 : le jeu des 5 différences entre les Galaxy S9 et S8 de Samsung

Le nouveau smartphone Samsung Galaxy a été dévoilé au MWC.[NICOLAS CAILLEAUD / CNEWS]

Le leader mondial du marché mobile a profité du Mobile World Congress, qui se tient cette semaine à Barcelone, pour présenter son nouveau fleuron : le Galaxy S9. Un modèle que nous avons pu prendre en main sur place.

Toujours très attendue par la communauté des mobinautes, la série des Galaxy S s’enrichit donc d’un nouveau modèle cette année, qui se décline aussi dans une version S9+. Il ne faut toutefois pas chercher de rupture en matière de design, puisqu’il arbore un visage similaire au S8 sorti l’an passé.

On retrouve donc un écran sans bord XXL et incurvé doté de la même dalle Super Amoled de 5,8 pouces que celui de son aîné. Nous nous sommes donc livré au jeu des cinq différences pour comprendre ce qu’apportait cette version 2018.

Un capteur d’empreintes déplacé

Le seul vrai détail visuel qui permettra de distinguer le S9 de son aîné est son capteur d’empreintes. Celui-ci trouve sa place sous son capteur photo dorsal et non plus sur le côté. A l’usage, ce choix s’avère plus judicieux, le capteur étant plus accessible lorsqu’on le prend en main. Il est à noter que le S9 conserve bien les capteurs de reconnaissance faciale et d’iris, qui fonctionnent en même temps.

027c2b66-51e8-4a19-8357-9dc0b6fe1796.jpeg

Un équipement photo plus sensible à la lumière

C’est principalement dans les entrailles de la bête que l’on trouvera des différences. A commencer par son équipement photo. Derrière l’objectif de sa caméra dorsale (Dual Pixel 12 Mpixels) se cache une technologie sur laquelle Samsung mise beaucoup pour se distinguer, avec la possibilité d’ouvrir le diaphragme en f/2,4 ou f/1.5.  Si la première option est à réserver au prises de vue bien éclairées (paysages, extérieurs,...) la seconde est un record pour un mobile. Cette ouverture à f/1,5 doit apporter plus de lumière pour son capteur, ce qui promet de réussir ses clichés même avec un éclairage faible. Une option qui n’est pas anecdotique et les amateurs de photographie remarqueront qu’il s’agit du premier smartphone à proposer une telle ouverture.

Si l’équipement photo du S8 avait déjà fait ses preuves l’an passé, celui du S9, qui en conserve les bases pour les améliorer, devrait classer le terminal parmi les meilleurs photophones de l’année.

Autre atout dans sa manche, la possibilité de filmer en slowmotion à 960 images par seconde en HD. Un point sur lequel Samsung rejoint les smartphones XZ1 de Sony, sortis l’an passé. A noter que la version S9+ intègre quant à elle un second capteur, qui autorise un zoom optique 2x et le fameux effet bokeh (flou d’arrière plan), comme pour les iPhone 7 Plus, 8 Plus et X d’Apple.

722ff65f-613b-48d5-8a64-5b4a5fdd0cb5.jpeg

Des emojis en réalité augmentée

Apple a d’ailleurs inspiré Samsung dans l’intégration d’emojis animés. La firme à la pomme avait en effet introduit les fameux Animojis avec son iPhone X et le géant sud-coréen répond avec sa propre version. Ceux-ci font ainsi appel à son système de reconnaissance faciale, ainsi qu’à la réalité augmentée. 

A la différence d’Apple, les emojis animés de Samsung permettent d’être personnalisés à son image, en créant un petit double de soi en version cartoon. Il suffit de scanner son visage pour obtenir l’équivalent de son « jumeau » virtuel, mais l’avatar peut être customisé à sa guise. Il est ensuite possible d’enregistrer un message vidéo avec son double, qui se synchronise avec ses mouvements et les expressions du visage.

53771dfc-eb4b-4ace-a7fb-1a671493b14b.jpeg

Des hauts-parleurs de meilleurs qualité

Samsung a travaillé avec le spécialiste audio AKG afin de proposer des hauts-parleurs plus immersifs, que le fabricant promet comme « offrant jusqu’à 40 % de volume sonore supérieur à celui du S8 ». Surtout, cet équipement est sensé fournir une ambiance sonore à 360 ° Dolby Atmos. Un point qu’il nous a été difficile à vérifier avec le bruit ambiant du salon. Toutefois, la démo audio laisse écouter des détails mieux restitués dans les aigus et les médiums.

Une mémoire extensible jusqu’à 400 Go

Disposant d’une mémoire interne de 64 Go de base, les S9 et S9+ peuvent voir leur mémoire étendue jusqu’à 400 Go supplémentaires grâce aux nouvelles cartes micro-SD. Un petit détail qui intéressera principalement la clientèle professionnelle, voire les sérievores qui veulent s’assurer de partir en voyage avec l’ensemble des saisons de Game of Thrones dans leur poche.

Les Samsung Galaxy S9 et S9+ seront disponibles à partir du 16 mars, au prix respectif 859 et 959 euros. Les précommandes étant déjà ouvertes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles