Apple : comment la réalité augmentée sur les iPad va transformer l’enseignement

Des apps en réalité augmentée pour mieux illustrer les cours. [© CNEWS]

C’étaient finalement les stars de la keynote d’Apple, qui a eu lieu hier à Chicago. Les applis en réalité augmentée ont attiré l’attention des journalistes à l’issue de l’événement où était présenté un iPad plus abordable.

Explorer les organes d’une grenouille sans avoir à la blesser, découvrir un tableau de maître jusque dans ses moindres détails sans risquer de l’abîmer ou encore s’étonner des conséquences du réchauffement climatique sans sortir de chez soi… Tout ça en pointant sa tablette vers son bureau. C’est le pouvoir de la réalité augmentée.

Depuis le lancement de l’ARKit en juin 2017, Apple a pris un avantage important dans le marché naissant lié à cette technologie. Nombre de développeurs ont imaginé des applications intéressantes. Et le secteur de l’éducation est le premier concerné. L’événement organisé par Apple dans un lycée de Chicago a ainsi permis de découvrir des applis innovantes, en ajoutant une troisième dimension amusante au cours. Trois d’entre elles ont particulièrement retenu notre attention, d’autant qu’elles ne seront pas seulement réservées aux professeurs, puisqu’elles sont ou seront accessibles via l’App Store pour le grand public.

Froggipedia : la dissection sans douleur

Le cours de biologie où il fallait disséquer une grenouille avec un scalpel a sans nul doute choqué plus d’une génération de collégiens. Froggipedia promet de résoudre ce problème en ne sacrifiant aucun animal. Cette application permet de visionner les organes, les os, le réseau sanguin ou encore les muscles d’une grenouille. Celle-ci est entièrement modélisée en 3D avec un souci du détail impressionnant. En tournant autour de l’animal avec l’iPad on peut avoir un aperçu sous tous les angles de son anatomie. En outre, l’application propose de disséquer l’animal grâce à l’Apple Pencil en guise de scalpel, en prenant le temps de découvrir tous les organes de l’animal. Un petit questionnaire invite même les élèves à déposer différentes parties du corps, sans se tromper.

Boulevard AR : l’art est dans le détail

Autre application intéressante pour agrémenter les cours, Boulevard AR permet de voir avec un niveau de détail quasiment jamais vu des peintures. La première d’entre-elles est le portrait de Sir Henry Unton (1596) réalisé par un artiste inconnu et exposé dans la collection Tudor de la National Portrait Gallery de Londres. Modélisée en 8K, cette peinture peut être explorée de très près, avec la possibilité de cliquer sur certains détails pour en connaître l’histoire. L’idée est de permettre aux écoliers de s’approcher d’une œuvre sans craindre de l’abîmer dans un musée, voire d’en discuter tranquillement en classe. Boulevard AR devrait être disponible officiellement dans les prochains jours. Pour l’heure, une seule œuvre est disponible, mais à terme, cette collection s’étoffera, promet-on.

WWF Free Rivers : à l'écoute de la planète

ipad_apple_2018_-_2.jpg

Le World Wildlife Fund était également sur place lors de l’événement Apple, afin de présenter son appli WWF Free Rivers. La réalité augmentée permet ici de prendre conscience des conséquences de l’assèchement artificiel de certains cours d’eau et rivières ou encore l’impact de la météo sur l’irrigation des terres. Un sujet qui prend ici la forme d’un territoire entièrement modélisé en 3D et que l’on peut voir s’afficher en relief sur une table, par exemple. On découvre alors en temps réel les conséquences d'une crue ou de l'assèchement des terres.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles