Play Paris Powered by PAX : un festival dédié aux gamers

Quelque 70 bornes d'arcade d'origine seront accessibles gratuitement. [© Coin-Op Legacy]

Alors que les vieilles consoles titillent la fibre «nostalgeek» des vieux gamers et attisent la curiosité des plus jeunes, le festival Play Paris Powered by PAX entend réconcilier les joueurs de tous âges autour d'un week-end dédié aux jeux vidéo.

La Grande Halle de la Villette à Paris se muera en véritable temple du gaming, les 21 et 22 avril. Quelque 70 bornes d'arcade et plus de 200 jeux console témoigneront d'un passé vidéoludique composé de pixels, de musique cheaptune, d'écrans à tubes cathodiques et de prises péritel. Toutes ces machines seront accessibles gratuitement sur place. De la cultissime Neo Geo à la Super Famicom, en passant par la PC Engine (dont un espace célèbre les 30 ans) et la Mega Drive, tout un pan de la culture y sera exposé et surtout jouable.

retrogaming_play_paris.jpg

L'événement entend témoigner de l'explosion du retrogaming, à l'heure où les Super Nintendo Mini, NES Mini ou C64 Mini s'arrachent en boutiques. Pour Guillaume Dorison, l'un des organisateurs du salon, cet engouement s'explique par trois facteurs : «Tout d'abord, la nostalgie habite aujourd'hui les joueurs trentenaires et quadragénaires, qui se sont amusés sur les consoles des années 80-90. Les consoles Nintendo et Sega ont eu un impact émotionnel fort sur leur adolescence. Ensuite, ces anciennes machines proposent des jeux en 2D qui ont mieux vieilli visuellement que ceux des années Playstation, où la 3D polygonale était moins belle. Enfin, les jeux d'arcade et la plupart des grands hits des consoles 16-bit, notamment, étaient pensés pour être très accessibles et procurer un fun immédiat qui plaît aussi aux jeunes générations.»

Une logique «easy-to-play» qui continue même d'influencer les développeurs de jeux vidéo actuels. Car les jeux en 2D n'ont pas encore montré leur dernier pixel et restent une source inépuisable, y compris pour les petits studios indépendants. «Il y a ici l'idée de revenir aux sources du jeu, analyse Guillaume Dorison. Les grandes écoles du jeu vidéo en France invitent d'abord leurs étudiants à décortiquer les grands titres des années 80-90, pour y comprendre les secrets du game design. Les jeux d'arcade sont exemplaires en ce sens, puisqu'il fallait être accrocheur et habilement doser la difficulté pour donner l'envie de remettre de l'argent. Ils servent d'ailleurs de base aux jeux mobiles actuels, car les développeurs en viennent souvent aux mêmes conclusions».

Parallèlement, le festival Play Paris entend célébrer le jeu au sens large. Des championnats d'e-sport y seront organisés, y compris sur d'anciens jeux de baston 2D avec la R-Cade Cup, tandis qu'un espace consacré aux jeux de plateau physiques devraient ravir les amateurs de jeux de rôle.

Play Paris powered by PAX, les 21 et 22 avril à la Grande Halle de la Villette (Paris 19e). Entrée : 19 euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles