NBA 2K19 : Entretien avec Frank Ntilikina sur la nouvelle version du jeu et les Knicks

Frank Ntilikina est l'ambassadeur de NBA 2K19 en France. [© 2K France]

Ambassadeur de NBA 2K19 pour la France, Frank Ntilikina nous parle de la nouvelle version du jeu. Et de la saison à venir avec les New York Knicks.

Le meneur français, 20 ans, était à Brooklyn, hier, pour le lancement de la célèbre simulation de basket. Joueur confirmé, c’est lui qui s’est notamment imposé lors du tournoi des célébrités organisé par NBA 2K. Que pense-t-il de sa note globale (74, ndlr) ? On lui a bien évidemment posé la question.

Frank Ntilikina s’est également exprimé sur la saison à venir avec les Knicks de New York. Son entraînement estival, ses relations avec son nouveau coach, David Fizdale, ou encore le rookie Kevin Knox, le meneur a eu un été productif qu'il compte bien mettre à profit pour sa deuxième saison sur les parquets NBA.

Qu’est-ce que ça représente pour vous d’être l’ambassadeur du jeu en France ?

C’est un honneur pour moi car c’est un jeu auquel je joue depuis le plus jeune âge. Et aujourd’hui, de pouvoir être le représentant de la franchise, c’est vraiment quelque chose de fort pour moi.

Comment avez-vous appris votre note globale dans NBA 2K19 ?

Je l’ai appris quand je suis devenu l’ambassadeur du jeu en France. C’est cool de découvrir sa note avant la saison. Et c’est motivant, car j’espère réussir très vite à l’améliorer.

Certains joueurs sur les réseaux sociaux demandent à ce que votre scan soit refait pour prendre en compte votre changement de look. Vous en pensez quoi ?

Ça me ressemble. On me reconnaît. Mais la teinture (de ses cheveux, ndlr) n’a pas encore été mise à jour. Et ça va être fait. Mais les graphismes sont déjà super réalistes, et c’est assez impressionnant de se reconnaître à ce point-là dans le jeu.

Vous trouvez le temps de jouer à NBA 2K pendant la saison ou pas ?

On trouve toujours le temps, entre les entraînements ou pendant les déplacements. Je suis quelqu’un qui est vraiment fan de ce jeu vidéo, et j’ai l’habitude d’emmener ma console dans l’avion et à l’hôtel. Donc oui, on trouve toujours le temps.

Quand vous jouez à NBA 2K, vous préférez quel mode de jeu ?

Ça dépend. Quand on se regroupe avec les coéquipiers, ce sont plutôt des matches en mode «versus». Tout seul, j’ai l’habitude de jouer au mode MaCARRIÈRE ou de jouer avec les amis qui sont en France.

Vous allez sur le Playground parfois ?

Quelque fois, ça arrive.

Avez-vous la pastille officielle permettant de vous identifier sur le terrain ou pas ? Aux États-Unis, certains joueurs, comme Jayson Tatum, ont participé à des matches avec de célèbres Youtubeurs et possèdent une pastille permettant de certifier leur identité en ligne.

Non, on n’a pas été jusque-là. Mais c’est quelque chose à laquelle je suis excité de participer dès le lancement du jeu. (Frank a joué avec deux célèbres Youtubeurs français, PAF et BrokyBrawks, seulement quelques minutes après cette question).

Je voulais qu’on parle un peu des New York Knicks, et de la saison à venir. Comment attaquez-vous cette deuxième saison NBA ?

J’espère qu’elle sera meilleure que la précédente. Qui était très intéressante, car j’ai pu apprendre beaucoup de chose à travers les nombreuses expériences vécues. Maintenant, je sais un peu plus à quoi m’attendre pour la prochaine. Donc l’objectif est de s’améliorer par rapport à la saison précédente.

Sur quels compartiments de votre jeu avez-vous travaillé en particulier cet été ?

Sur à peu près tout, mais le plus important pour moi a été de travailler sur mon corps, ainsi que sur la partie offensive de mon jeu.

Justement, pendant la Summer League, on a pu vous voir beaucoup plus agressif sur le terrain offensivement. Ce qui n’était pas toujours le cas la saison passée, où on sentait parfois de l’hésitation. C’est une chose sur laquelle vous avez travaillé spécifiquement ?

Oui, je pense que l’agressivité sur le terrain est quelque chose qui va m’aider à avoir plus d’impact dans le jeu. Après, ce sont des choses qui viennent aussi avec le niveau de confort, et de confiance, qu’on gagne avec l’expérience. Tout cela vient avec la répétition des exercices réalisés au quotidien à l’entraînement, et le travail accompli pendant l’été. Grâce à l’étude de la vidéo, et l’analyse des images des matchs de la saison dernière, je sais un peu plus à quoi m’attendre désormais. Et je sais mieux identifier mes occasions quand elles se présentent sur le terrain. Ce sera quelque chose d’intéressant à suivre cette saison.

On n’a vu pas mal de vidéos de vous cet été en train de vous entraîner avec d’autres joueurs NBA, notamment Tim Hardaway Jr, votre coéquipier aux Knicks. Comment sont organisées ces sessions d’entraînements ?

On a l’habitude d’être en contact, de savoir un petit peu où se passent les matches en ville. Il y a des joueurs qui ont l’habitude de traverser le pays pour participer à différentes rencontres.

Et vous, vous avez voyagé un peu ?

Je suis principalement resté à New York. J’en ai profité pour participer à ces rencontres, mais aussi pour travailler avec le coaching staff de l’équipe. C’était très important pour moi, parce que ça me permet d’apprendre différentes choses et de développer mon jeu.

Les matchs ont l’air plutôt intenses...

Oui, c’est sûr. Nous sommes tous des compétiteurs dans l’âme, et à chaque fois qu’on entre sur le terrain, on veut tous la même chose, gagner le match et dominer.

Comment s’est passé votre premier contact votre nouveau coach, David Fizdale?

Super. C’est un coach qui a l’air très motivé à l’idée de ramener les Knicks sur le devant de la scène. On a eu l’occasion de travailler ensemble avant la Summer League, et tout au long de l’été. Et franchement, c’est intéressant et vraiment excitant, parce qu’on sent qu’il y a quelque chose à faire dans les années à venir.

Un mot sur Kevin Knox, le rookie des Knicks, qui s’est lui aussi distingué pendant la Summer League. Qu’est-ce que vous avez vu de lui ?

La même chose que ce que vous avez vu, je pense. C’est un joueur qui a un énorme potentiel selon moi. Après, c’est toujours la même chose, tout dépend de comment on travaille ensuite. Et c’est un gros bosseur, donc je pense qu’il a une chance de faire une très grande carrière en NBA.

Le Prélude de NBA 2K19 est disponible dès aujourd'hui en téléchargement gratuit. Le jeu sera disponible dès le 7 septembre pour les précommandes. Et dès le 11 septembre partout en France.

À suivre aussi

NBA Vidéo : LeBron James et Kobe Bryant se saluent en pleine rencontre
Basket NBA CORNER : Avec Thomas Berjoan et le Psy Trashtalk pour parler de l'actualité NBA, de Tony Parker, et de joueurs complètement inconnus (ou presque)
Quelle heure quelle chaîne NBA Sundays : Sacramento Kings-Boston Celtics, à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles