Fortnite mise sur l’esport et le mobile pour pérenniser son succès

Le Samsung Galaxy Note 9 sera utilisé pour les compétitions officielles pour la version mobile de Fortnite. [© CNEWS]

L’avenir de «Fortnite» passera-t-il par l’esport ? Lancé il y a plus d’un an, ce jeu de tir gratuit, qui a rapporté plus d’un milliard d’euros grâce à ses achats intégrés, est devenu la locomotive du studio Epic Games.

Si les versions consoles et PC ont construit la notoriété du titre, ses créateurs misent désormais sur le mobile et l’esport pour capitaliser sur son succès et inscrire le phénomène dans la durée. Epic Games a ainsi investi 100 millions de dollars (un record dans ce secteur) pour la dotation de ses compétitions professionnelles. Surtout, inscrire ce battle royale dans le cadre d’un tournoi officiel représente un défi technique sans précédent, puisque le titre implique de faire participer 100 joueurs à une même partie en leur donnant les mêmes atouts techniques.

Les 8 et 9 septembre, Webedia et Samsung organiseront l'ESWC à Metz, un événement esport, où dix des meilleurs e-athlètes de la planète, dont Gotaga (Team Vitality), vont affronter 90 joueurs. Tous seront équipés du Galaxy Note 9, puisqu’il s’agit de l’un des seuls «mobiles capables de faire tourner le jeu de manière optimale, stable et sans ris­que de surchauffe dans le cadre d'une compétition», explique-t-on chez Samsung.

Le boom de l'esport sur mobiles

Au-delà de ce challenge, le développement de Fortnite mobile sur la scène esport témoigne de la place croissante des smartphones dans le jeu vidéo.

«Il y a une explosion de la discipline sur mobiles, portée notamment par Clash Royale depuis la fin 2016, ou le plus récent Arena of Valor, commente Bertrand Amar, chez Webedia. Et Fortnite touche un public très large, puisqu’il se veut très cartoon, familial et compétitif.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles