Le Paris Saint-Germain se lance dans les cryptomonnaies

Le club parisien mise sur l'innovation et investit dans la cryptomonnaie et la blockchain [GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

Après son équipe e-sport, le club de football du Paris Saint-Germain (PSG) s’investit une fois de plus dans les nouvelles technologies et lance sa propre cryptomonnaie

Le prestigieux club de Ligue 1 s’est associé avec la société de blockchain Socios.com, plateforme anglophone basée à Malte, pour un partenariat «de plusieurs années». Sur le concept de «socios» - un système connu des supporters du FC Barcelone et du Real Madrid -, les fans investisseurs en cryptomonnaies peuvent être associés aux décisions du club, et devenir l’équivalent de supporters-actionnaires 2.0. à travers des sondages en ligne.

Une micro-révolution seulement, car les décisions soumises à l’avis des «socios» seraient plutôt d’ordre cométique : choisir la couleur du maillot, la musique du stade, désigner le joueur du match ou du mois, les tournées d’été, les formations caritatives, etc.

Les amoureux du club pourront ainsi s’offrir des «tokens», des jetons virtuels estampillés PSG, donnant accès à «des récompenses, des contenus exclusifs et des expériences de toutes sortes», liste Marc Armstrong, directeur du sponsoring du club.

«Cette technologie révolutionnaire aura un impact important sur la stratégie commerciale globale du club et sur la manière dont nous interagissons avec nos fans», s'est réjouit Alexandre Dreyfus, fondateur et directeur général de Socios.com, dans un communiqué.

Le prix du de ce «token», plus «une sorte de badge» qu'une monnaie permettant d'acheter des biens ou de réaliser des transactions, n'a pas encore été déterminé. «Mais son coût sera très bas car cela est évidemment destiné au plus grand nombre», assure-t-il.

Et la blockchain dans tout ça ? La technologie de stockage et de transmission d'informations, transparente, sécurisée, sans organe de contrôle est utilisée par le Paris Saint-Germain pour «améliorer les interactions avec les fans mais aussi ses activités commerciales», sans plus de précisions. Il faudra attendre de nouvelles annonces pour en savoir plus sur la nature des gains.

Chez les spécialistes de ces nouvelles technologies, les annonces du club suscitent des réserves, notamment sur l'utilisation d'une blockchain privée, jugée contraire à la nature publique et transparente de cette technologie. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles