Les 15 jeux qu'on veut absolument sur la Playstation Classic

La console sera livrée le 3 décembre avec 20 jeux préchargés et deux manettes. [Sony]

La Playstation Classic, version mini de la Playstation originelle, sortira le 3 décembre. 20 jeux seront «préchargés» mais la liste définitive n'a pas encore fuitée, et les fans sont sur les dents. 

Sony a d'ores et déjà fait savoir que Final Fantasy VII, Tekken 3, Ridge Racer 4, Jumping Flash ! et Wild Arms seraient au menu, ce qui laisse encore quinze places. De notre côté, on va se fâcher s'il manque les suivants : 

METAL GEAR SOLID (1998)

Pas besoin de beaucoup d'explications : Un scénario tortueux, une réalisation incroyable pour l'époque, signée Hideo Kojima, et un hit inoubliable. 

GRAN TURISMO (1998) 

La première vraie simulation automobile. Réglages, tuning, tout y est. Aucun droit à l'erreur, si l'on veut briller sur le tracé de Grand Valley. 

 

RESIDENT EVIL (1996)

Une intro digne d'une série Z, mais un monument terrifiant. Le premier survival horror de l'histoire est encore dans toutes les mémoires. 

tomb raider (1996)

Des courbes (enfin, des triangles) inoubliables, un pistolet dans chaque main et de l'action non-stop. La légende Lara Croft est lancée. 

COOL BOARDERS (1997)

Une merveille pour l'époque avec de vraies sensations de glisse. A snowboard, la montagne, ça vous gagne. 

ODDWORLD : l'odyssée d'abe (1997)

Un jeu de plate-forme doté d'un vrai scénario et d'un gameplay très bien pensé. Oddworld est aussi le premier opus d'une série devenue culte. Avec des graphismes d'une beauté étonnante, à l'époque. 

driver (1999)

Presque un film de Scorsese, ce jeu où on incarne un as du volant. L'ambiance, les dialogues, l'humour… Le vrai précurseur de GTA III (et ce n'est pas rien), qui sortira sur PS2 en 2001. 

CRASH BANDICOOT (1996)

Avant Uncharted et The Last of us, les développeurs de Naughty dog ont séduit la planète avec un marsupial idiot et bondissant. Un raz-de-marée totalement mérité. 

V-RALLY (1997)

360 Maxi contre Subaru Impreza WRC. Des après-midis entiers à se défier entre amis, sur des spéciales de folie. Vingt ans après, le souvenir est encore vif. 

DESTRUCTION DERBY (1995)

Des dégâts, des dégâts et encore des dégâts. C'était le principal attrait de ce jeu de stock-car pas très intelligent, mais hyper défoulant. 

TONY HAWK'S SKATEBOARDING (1999)

le jeu qui a rendu le skate à nouveau cool, dans les cours de récré. Et avouez-le, avant lui, vous ne saviez pas ce qu'était un Indy Nosebone. 

PARAPPA THE RAPPER 

Un jeu de rythme inoubliable, avec un character design incroyable et une ambiance japonisante restée pratiquement inégalée. 

 ISS PRO EVOLUTION (1996)

On ne le présente plus. A cause de ce jeu de foot, des hordes de petits Français ont failli rater leur bac ou leur brevet. Remember Batustita et Roberto Larcos.

WIPE OUT

Une bande son techno géniale, une vitesse sidérante, et un mal de pouce carabiné après quelques parties. Wipe Out, on ne t'oubliera jamais. 

OLYMPIC GAMES : ATLANTA 96

La madeleine de Proust par excellence. Les graphismes étaient hideux et l'animation hasardeuse. Mais le plaisir d'atomiser ses amis sur un 100m grâce à un départ «volé», ça ne se refuse jamais. 

Et voilà, on est déjà au bout de notre liste. S'il y a encore de la place, Sony ne devrait pas hésiter à ajouter MediEvil, Die Hard TrilogySyphon Filter, Silent Hill, Vagrant Story, Soul Blade, Total NBA 96 ou encore Pandemonium... Désolé, il va nous falloir bien plus de vingt titres pour profiter de cette petite merveille ! 

 

Vous aimerez aussi

Conso Les 12 meilleurs smartphones de 2018
jeux vidéo Les 20 jeux vidéo les plus attendus de 2019
jeux vidéo Les meilleurs jeux vidéo de 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles