Aveugle, il compte parmi les champions de Street Fighter V

BlindWarriorSven (g.) compte parmi les meilleurs joueurs de SFV au monde. [© DR ]

Son nom est Sven Van de Wege. Atteint de cecité, il pourrait passer pour un jeune homme timide et discret. Pourtant, sur la scène e-sport, il est plus connu sous l'identité de BlindWarriorSven et, pad en main, ce joueur professionnel enchaîne les combats sur Street Fighter V.

Cet expert du célèbre jeu de baston de Capcom comptera parmi les participants du célèbre Red Bull Kumite, qui réunira ces samedi 10 et dimanche 11 novembre à la salle Wagram à Paris, la crème des champions sur ce titre. Un événement qu'il sera possible de suivre en direct via la chaîne Twitch dédiée.

blindwarriorsven-6.jpg

Venu des Pays-Bas, Sven aura à cœur d'étriller un à un ses adversaires sur le ring. Et si, a priori, il n'est pas un joueur comme les autres, il fait tout pour les surpasser. «Lorsque j'avais 6 ans, on m'a diagnostiqué un cancer qui a eu pour conséquence de me rendre aveugle, explique Sven Van de Wege. A l'époque, j'étais déjà fasciné par les jeux vidéo et j'avais peur de ne plus pouvoir y jouer. C'est finalement en allant chez un de mes camarades qui jouait à Street Fighter II sur Super Nintendo que j'ai réalisé que j'avais peut être une solution pour m'y remettre».

En se concentrant sur les effets sonores (bruitages, voix digitalisées...), Sven [Ken dans la vidéo ci-dessus] apprend petit à petit à jouer en intégrant parfaitement quels déplacements ou coups sont appropriés pour se défendre et répondre à son adversaire. «Je compare mon expérience à l'apprentissage d'une langue. Au début, vous devez apprendre les mots, leur tonalité... Vous cherchez vos mots pour répondre, puis tout devient naturel et vous développez des automatismes qui vous permettent d'être réactifs», explique ce passionné de jeux de baston qui n'a pas hésité à exercer ses talents sur d'autres titres cultes, tels Mortal Kombat, Art of Fighting ou encore Killer Instinct.

«J'ai découvert Street Fighter V en août 2016, poursuit-il. Il a fallu que j'apprenne par cœur les effets sonores pour chaque personnage, leurs coups spéciaux et que je parvienne à assimiler leur vitesse de déplacement. Un travail qui m'a permis d'atteindre un bon niveau avant de me lancer dans l'aventure e-sport en 2017».

Cet adepte de Ken, l'un de héros emblématiques de la saga, s'est donc rendu cette année-là à Madrid, en Espagne, afin de participer à sa première compétition pro. «Je me souviens avoir été très ému et très nerveux ce jour-là et beaucoup de joueurs me regardaient en se demandant ce que je venais faire. Je leur répondais :"je viens vous botter les fesses!", ce que j'ai d'ailleurs fait!», confie-t-il.

blindwarriorsven-7.jpg

Aujourd'hui, Sven Van de Wege est plus aguerri et a déjà participé à sept compétitions e-sport. Il a également atteint le niveau «Diamond» sur Street Fighter V, ce qui signifie qu'il compte parmi les meilleurs joueurs actuels de ce titre auquel il consacre en moyenne trois à quatre heures par jour d'entraînement.

Au total, 256 joueurs prendront part au Red Bull Kumite, ce week-end. Samedi, ils tenteront de gagner l'une des deux places mises en jeu pour participer à l'événement majeur, dimanche, et qui réunira, quant à lui, 14 des meilleurs joueurs mondiaux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles