Melomind : un casque audio high-tech pour chasser le stress

Melomind permet de vivre des expériences «zen» durant 10 à 15 minutes. [© Jean-Louis Carli/MyBrain Technologies]

Et si des algorithmes combinés aux neurosciences prenaient soin de notre cerveau ? Tel est le principe qui guide la start-up française myBrain Technologies, dont la solution Melomind permet aux personnes stressées au travail de retrouver leur sérénité, mais aussi de gagner en concentration.

Cette jeune pousse a collaboré avec l’Institut français du cerveau pour concevoir un casque audio équipé d’un système d’électrodes. L’outil, élaboré par une équipe mêlant neuroscientifiques, ingénieurs et designers, se couple à une application personnalisée pour lancer des séances de relaxation d'environ 10 à 15 minutes.

Celles-ci combinent une expérience musicale avec l’électroen­céphalographie, une méthode utilisée ­médicalement depuis les années 1950, afin de mesurer l’activité électrique du cerveau.

Grâce à ces relevés, cette solution, totalement indolore, repose sur le «neurofeedback», une technique thérapeutique qui va entraîner le cerveau face au stress notamment, en jouant sur sa plasticité. Melomind va par exemple moduler l’expérience sonore ressentie pour obtenir des effets positifs.

«A l’heure où on ­estime que le stress au travail coûte 2 milliards d’euros par an aux ­sociétés françaises, selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), en raison de l’absentéisme et de la perte de productivité, les entreprises prennent conscience qu’il faut proposer des solutions à leurs salariés», explique le docteur Yohan Attal, cofondateur de myBrain Technologies.

Si ce spécialiste du cerveau souligne que Melomind n'est qu'«une partie de la solution», il n'en demeure pas moins que les salariés se l'approprient pour se livrer chez eux ou au travail à des séances zen.

melomind-jlc.jpg

© J-L.Carli/myBrain Technologies

La start-up collabore déjà avec certaines entreprises qui financent les casques, et les résultats se font sentir. Au bout de trois mois de séances hebdomadaires, ce coach connecté offre une meilleure résilience au stress.

A l'essai durant un mois, le modèle que nous avons testé offre effectivement un sentiment d'apaisement. L'installation du casque s'avère relativement simple, une fois que l'on a compris comment placer efficacement les électrodes. Toutefois rien n'est invasif et l'application est là pour jouer les coachs et expliquer concrètement le déroulement d'une séance.

Il faut d'ailleurs en réaliser plusieurs avant de ressentir les effets de cette relaxation. «Nous recommandons de suivre ces programmes une à deux fois par semaine, certains l'utilisant le soir avant de dormir ou le matin avant d'aller travailler notamment», préconise le docteur Yohan Attal. La régularité est importante avec des effets notables sur l'humeur et la concentration.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles