Royaume-Uni : Une autorisation obligatoire pour regarder du porno à partir du 1er avril

Dès le mois prochain, les sites pornographiques devront obtenir une preuve d'identité des résidents britanniques avant de pouvoir visionner leurs vidéos. Dès le mois prochain, les sites pornographiques devront obtenir une preuve d'identité des résidents britanniques avant de pouvoir visionner leurs vidéos. [Gabriel BOUYS / AFP]

La pornographie en ligne va faire l'objet d'une réglementation stricte au Royaume-Uni . De nouvelles règles visant à protéger les enfants des images X vont être mises en place.

Dès le mois prochain, les sites pornographiques devront obtenir une preuve d'identité des résidents britanniques avant de laisser ces derniers visionner leurs vidéos.

Cela inclut les sites porno gratuits comme PornHub et YouPorn, qui attirent près de 2 milliards de visites par mois dans le monde. Ces derniers vont rejoindre un certain nombre de sites utilisant le système AgeID, qui vérifie l'âge des utilisateurs en les obligeant à fournir une pièce d'identité officielle telle qu'un permis de conduire ou un passeport.

«Lorsqu'un utilisateur visitera pour la première fois un site protégé par AgeID, une page de destination non pornographique apparaîtra avec une invitation à vérifier son âge avant de pouvoir accéder au site», a expliqué le porte-parole de AgeID, James Clark Metro.

Les utilisateurs pourront ensuite utiliser leur nom d'utilisateur ou leur mot de passe AgeID pour accéder à tous les sites pornographiques utilisant AgeID, bien que certains d'entre eux utilisent des systèmes de vérification de l'âge différents.

Les nouvelles règles ont été approuvées dans le cadre de la loi sur l'économie numérique de 2017. Elles visent à rendre plus difficile l’acquisition de contenus pour adultes par les moins de 18 ans.

Des coupons vendus en magasin

En plus de s’inscrire à AgeID, les Britanniques pourront également accéder à des sites pornographiques avec un coupon qu'ils pourront acheter dans les magasins les plus fréquentés. Des milliers de magasins proposeront des cartes d’identité spéciales que les utilisateurs pourront associer à une application appelée «Portes».

Par ce biais, ils pourront ensuite se connecter à des sites sans avoir à donner leur adresse électronique.

Chaque carte coûtera 4,99 £ (5,80 euros) pour une utilisation sur un seul appareil ou 8,99 £ (10,46 euros) pour une utilisation sur plusieurs appareils.

Les nouvelles règles devraient entrer en vigueur le 1er avril, bien que la date exacte n'ait pas encore été fixée. La date de mise en place avait été repoussée à plusieurs reprises, elle devait entrer en vigueur en avril 2018 et avait été reportée à la fin de l'année, avant d'être à nouveau reportée à avril 2019.

Les sites Internet qui ne respectent pas les règles sont passibles d’amendes pouvant aller jusqu’à 250.000 £ (290.785 euros) ou d’un blocage global des fournisseurs de services Internet britanniques.

Les régulateurs pourront également bloquer les sites web pornographiques s’ils ne démontrent pas qu’ils refusent l’accès aux moins de 18 ans.

Les experts sont sceptiques

Mais les experts émettent des réserves. Selon le docteur Victoria Nash de l'Oxford Internet Institute, ce système peut être utile pour protéger les enfants, mais «cela ne fera rien pour arrêter les adolescents déterminés».

Les experts craignent également que ce nouveau système ne menace la vie privée des personnes. «Il existe de graves problèmes de sécurité liés à l'obligation pour les utilisateurs de saisir les informations de leur carte de crédit sur des sites non fiables», a déploré le docteur Joss Wright, également de l'Oxford Internet Institute.

En attendant, les Britanniques regardent de plus en plus de vidéos de sexe en ligne à l'approche de la date butoir, selon The Sun.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles