Vivatech : les 5 innovations à ne pas rater sur le salon

Le concept 19_19 de Citroën roulera des mécaniques lors de l'événement. Le concept 19_19 de Citroën roulera des mécaniques lors de l'événement. [© Citroën]

Un robot quadrupède tout-terrain, des smartphones à écrans pliables ou encore un concept-car avant-gardiste, tout le secteur de l’innovation se donne rendez-vous à Paris.

L’événement Viva Technology, alias Vivatech, ouvre ses portes ce jeudi 16 mai aux professionnels, avant d’accueillir le grand public samedi à la Porte de Versailles. La grand-messe française du secteur numérique est devenue incontournable et s’étale cette année sur plus de 56.000 m2, en invitant 19 pays dans ses allées.

Les voitures autonomes du futur

19_19_citroen.jpg

© Citroën

Les constructeurs automobiles font le déplacement sur Vivatech, afin de présenter leur vision du futur. Renault y présente ses Zoe Cab, citadines électrique et autonomes, tandis que Citroën y montre une voiture luxueuse et bestiale : la 19_19.

Ce concept-car sera l'une des stars de l'événement, puisqu'il est présenté pour la première fois. L'ensemble de l'habitacle révèle un véhicule pensé comme une pièce à vivre. Les sièges s'y étirent, les écrans sont plus présents et le tableau de bord traditionnel s'efface pour ne plus penser à la route et se laisser guider.

De son côté, Renault se questionne sur notre futur. Le constructeur français mise sur son alliance avec Nissan et Mitsubishi, afin de repenser nos modes de déplacements. Des véhicules modulaires sont régulièrement présentés par la marque au losange. Les transports urbains ne nécessiteront pas forcément de monter à plusieurs dizaines de passagers dans un bus autonome, de petits véhicules, pensés pour deux, pourraient également faciliter les courts trajets. Renault illustre cette vision avec l'EZ Pod, une voiturette facile d'accès.

Des voitures volantes

lilium-jet-white.jpg

L'avenir des transports s'écrit également dans le ciel. La société allemande Lilium présente sur place son projet de taxi volant, que l'on peut réserver aussi simplement qu'un VTC. Une idée qui ne relève pas du fantasme, puisque la start-up, née en 2015, a déjà levé un fonds de plus de 100 millions de dollars.

Dès l'entrée du salon, il est possible d'admirer l'Aeromobil. Un modèle impressionnant qui déploie et replie ses ailes. Son envergure ne permet toutefois pas d'imaginer atterrir sur une route conventionnelle, mais elle symbolise à elle les idées foisonnantes qui habitent le mode de l'aéronautique, pour réinventer l'aviation. Et si ces projets se multiplient à l'étranger, la France n'est pas en reste, avec des mastodontes comme Airbus et des start-up comme HoverTaxi, qui imaginent des aéronefs aux designs différents.

Le smartphone à écran pliable

huawei_mate_x.jpg

© Huawei

C'était l'une des stars du Mobile World Congress de Barcelone en février dernier, il sera présenté pour la première fois au grand public français. Le nouveau Mate X est le premier smarpthone à écran pliable de Huawei et sera en démonstration. Le constructeur chinois rejoint ici Samsung et son Galaxy Fold, autour de cette innovation.

Annoncé au tarif de 2.300 euros, il promet d'offrir un écran pouvant atteindre 8 pouces (20,3 cm) une fois déployé, contre 6,6 pouces (16,7 cm) une fois replié. Le confort de lecture est appréciable et ouvre la voie au multitâche.

Autre centre d'intérêt, la 5G. Le mobile de Huawei se veut compatible avec le futur réseau de 5e génération. Il sera donc doté d'un modem de dernière génération au moment de sa sortie prévue courant 2019.

A noter, le public ne pourra pas prendre en main l'appareil, précise le constructeur. Toutefois, un démonstrateur pourra manipuler le mobile devant les visiteurs.

Des robots dans les allées

Parmi les 100.000 visiteurs attendus durant ces trois jours, quelques robots viendront leur adresser la parole ou titiller leur curiosité. Vivatech promet d'être la vitrine de ces machines fantasmées par les auteurs de science-fiction.

La société Anybotics y présentera sa vision du futur meilleur ami de l'homme : un robot imitant le déplacement d'un quadrupède. Un modèle étonnant capable de se déplacer sur tout type de surfaces.

Softbank Robotics sera aussi présent avec ses humanoïdes Pepper et Nao. Il y présentera de nouvelles solutions notamment pensées autour de l'éducation, pour accompagner les professeurs et les élèves.

Parallèlement, le CNRS y dévoilera son Antbot. Un robot dont la démarche est inspirée par celle d'une fourmi du désert, capable de s'orienter grâce à la lumière du soleil. Celui-ci n'intègre donc pas de GPS, mais une boussole sensible à la polarisation du ciel. Une véritable prouesse.

Des exosquelettes pour remarcher

Annoncés depuis plusieurs décennies, les fameux exosquelettes cessent de jouer les Arlésiennes. Le modèle Twiice y sera présenté dans une nouvelle version. Celui-ci ambitionne de faire marcher des personnes amputées des deux jambes. L'objet permet de leur offrir une nouvelle autonomie dans leurs déplacements.

Viva Technology, jusqu’au samedi 18 mai, à Paris Expo Porte de Versailles.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles