Date, prix, jeux... Tout savoir sur la PC Engine Mini

La console conserve sa taille originale. [© Konami]

Après la Nes Mini, la Super Nintendo Mini, la PlayStation Mini, la Neo Geo Mini et bientôt la Mega Drive Mini, il ne manquait plus qu'elle : la PC Engine. Konami lancera sa version mini le 19 mars prochain avec une ludothèque de 50 jeux inclus.

Lancée en 1987 au Japon, la petite machine de NEC et Hudson Soft (société rachetée par Konami) avait connu un joli succès au pays du Soleil-Levant, où elle avait même dépassé les chiffres de vente de la Mega Drive. Plus confidentielle sur le vieux continent, cette machine révolutionnaire avait pourtant livrer une ludothèque portée par de multiples chefs-d'œuvre.

Un prix de lancement à 89,90 euros

La célèbre console des années 1980-1990 aura donc droit à son édition miniature pour ravir les gamers nostalgiques. Konami France annonce un prix officiel de 89,90 euros. Un tarif comprenant la console et une manette. Pour jouer à plusieurs, il faudra se procurer d'abord un multitap et des manettes supplémentaires, vendus séparément. Notez qu'il sera possible de joueur jusqu'à cinq en même temps, notamment à Bomberman '93.

A noter, la machine sera proposée en trois versions différentes qui correspondent à ses différentes itérations d'antan, y compris la version TurboGrafX 16, nom de la console aux Etats-Unis.

50 jeux dont 26 en japonais

La PC Engine CoreGrafx Mini ou TurboGrafX-16 (selon que l'on se trouve au Japon ou au Etats-Unis)  sera livrée avec 50 jeux vidéo inclus dans son hardware.

Konami présente donc 24 jeux en anglais :

Air Zonk, Alien Crush, Blazing Lazers, Bomberman ‘93 ,Bonk’s Revenge, Cadash, Chew-Man-Fu, Dungeon Explorer, J.J. & Jeff, Lords Of Thunder, Military Madness,  Moto Roader, Neutopia, Neutopia II, New Adventure Island, Ninjaspirit, Parasol Stars, Power Golf, Psychosis, R-Type, Soldier Blade, Space Harrier ,Victory Run et Ys Book I&II.

Et 26 jeux en japonais (dont certains en doublons avec l'anglais) :

Akumajô Dracula X Chi No Rondo (Castlevania: Rondo Of Blood), Aldynes, Appare! Gateball, Bomberman ‘94, Bomberman Panic Bomber, Chō Aniki, Daimakaimura (Ghouls ‘N’ Ghosts), Dungeon Explorer, Fantasy Zone, Ginga Fukei Densetsu Sapphire, Gradius (Nemesis), Gradius II – Gofer No Yabō (Nemesis II), Jaseiken, Necromancer, Nectaris (Military Madness), Neutopia, Neutopia II, Ninja Ryūkenden (Ninja Gaiden), PC-Genjin (Bonk), Salamander, Snatcher, Star Parodier (Fantasy Star Soldier), Super Darius, Super Momotarō Dentetsu II, Super Star Soldier, The Kung Fu (China Warrior), ainsi que Ys I&II.

pc_engine_mini_5d28514c90717.png

Si beaucoup de jeux de plats-formes et de shoot'em up n'exigent pas réellement de connaître la langue japonaise, certains jeux de rôle ne pourront être appréciés dans leur langue originale. Il est toutefois important de noter que l'ensemble de cette sélection reste très représentative des hits offerts par la petite console. Certains restant des chefs-d'œuvre absolus auxquels tout gamer se doit d'avoir joué, à l'instar de Castlevania : Rondo of Blood, Lords of Thunder, Bomberman ‘94, Super Star Soldier ou AirZonk. Surtout Konami a eu la bonne idée de ne pas se contenter de la ludothèque de la PC Engine seule, en ajoutant quelques grands titres paru sur le support CD-Rom.

PC Engine CoreGrafx Mini, Konami, le 19 mars 2020, 89,90 euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles