Instagram bloque un partenaire publicitaire qui a collecté des millions de données

la société utilisait ses plateformes pour faire des captures d'écran des publications d'utilisateurs. [CHANDAN KHANNA / AFP]

La plateforme publicitaire Hyp3r a été bannie d’Instagram, pour avoir utilisé abusivement des données d’utilisateurs.

Le site Business Insider a révélé que la société incriminée a collecté les données de «millions d'utilisateurs d'Instagram» qui se photographiaient en visite dans certains lieux, comme des hôtels, casinos, aéroports et clubs de sport, entre autres. Le but de cette opération serait d'obtenir un maximum d'informations sur ces personnes afin que celles-ci puissent être exploitées par les annonceurs.

Pour ce faire, la société utilisait ses plateformes pour faire des captures d'écran des biographies personnelles et surtout des publications de ses cibles. Hyp3r se vantait même d'avoir construit «une base de données unique de centaines de millions de consommateurs de haute valeur dans le monde». À ce jour, le volume des données recoltées n'est pas connu.

Alors que Facebook, la maison mère d'Instagram, a été sanctionée par la justice américaine pour des problèmes concernant la confidentialité de ses usagers, Instagram, qui revendique un milliard d'utilisateurs à travers le monde, s'est empressé de tenter d'éteindre le feu : «Les pratiques de Hyp3r n'étaient pas approuvées et enfreignent nos règles», a indiqué le réseau de partage d'images.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles