Qu'est-ce qu'un botnet ?

La gendarmerie française est parvenue à neutraliser un botnet et à désinfecter plus de 800.000 ordinateurs pour la première fois au monde, a-t-on appris ce mardi 27 août. CNEWS fait le point sur la cybermenace que représente les botnets, aussi appelés programmes-zombies. L'un des pires fléaux numériques actuels.

Le mot «botnet» est issu de la contraction des mots «robot» et «réseau» en anglais. A l'origine, son usage ne désignait pas des programmes malveillants. Leur principe était utilisé pour gérer les chats IRC en mettant en réseau une multitude d'ordinateurs pour exécuter de concert certaines tâches. Toutefois, ce type de programmes a rapidement été détourné par les pirates informatiques au début des années 2000.

Ces derniers utilisent un botnet afin d'infecter un grand nombre d'ordinateurs avec un malware (logiciel malveillant). Les ordinateurs infectés vont alors servir à diffuser un virus, envoyer des spams (pourriels), voire voler des données personnelles.

Reconnaître les signes d'une infection

Différents indices permettent de reconnaître un ordinateur infecté. Selon les sociétés Avast et Kaspersky, spécialistes de la cybersécurité, il s'agit des mêmes symptômes qui accompagnent les malwares classiques. Ainsi, un ordinateur doit attirer l'attention lorsqu'il semble plus lent que d'habitude pour effectuer des tâches ou qu'il affiche régulièrement des messages d'erreur. Autre indice, «si son ventilateur se met à tourner alors qu'il est sensé être inactif», précise Avast.

Afin de se prémunir de ce type d'attaque, il est d'abord conseillé d'être particulièrement vigilant lorsqu'on télécharge un logiciel ou une application, mais aussi lorsqu'on clique sur des liens liés à des courriels et des sites internet, si ceux-ci sont suspicieux. Enfin, il est fortement conseillé de mettre à jour régulièrement son ordinateur, ainsi que les logiciels. Un anti-virus complet n'étant pas de trop pour jouer les gardiens du temple.

À suivre aussi

Cybersécurité 44 millions d'utilisateurs de Microsoft utilisent des identifiants déjà piratés
Sécurité Le FBI invite les propriétaires à cacher la caméra de leur Smart TV
Cybersécurité Jamel Debbouze, Angèle et Rémi Gaillard, personnalités «les plus dangereuses» sur Internet

Ailleurs sur le web

Derniers articles