Le château de Versailles se visite maintenant en réalité virtuelle

Plus de 36.000 m2 d’intérieurs et 500.000 m2 de jardins ont été numérisés. Plus de 36.000 m2 d’intérieurs et 500.000 m2 de jardins ont été numérisés. [© nicolas cailleaud/CNEWS]

Après avoir donné à admirer la galerie des Glaces à 360 ° sur Street View, Google et le château de Versailles poursuivent l’expérience des visites high-tech. Et cette fois-ci, la promenade se fait en réalité virtuelle. Une première pour ce monument historique qui invite à admirer ses ors… tout en 3D.

Ainsi, quelque 36.000 m2 de surfaces intérieures, en comptant murs et plafonds, et 500.000 m2 de jardins ont été entièrement modélisés pour des balades virtuelles, qu’il est possible de réaliser gratuitement depuis chez soi.

Il suffit ici de posséder un casque VR (HTC Vive ou Oculus Rift), ainsi qu'un bon PC, pour déambuler librement dans ce joyau édifié au XVIIe siècle. «Il est parfois compliqué de visiter le château, notamment pour les scolaires ou les personnes éloignées. Nous ne proposons pas ici une expérience au rabais, mais une véritable visite privée de l’ancienne demeure des rois, avec la possibilité d’approcher des éléments impossibles à voir lors d’une visite classique», explique Paul Chaine, chef du service développements numériques du château de Versailles qui a collaboré avec Google Arts & Culture. Tourisme oblige, cette visite en VR est disponible aussi bien en français qu'en anglais, mais aussi en chinois.

De la célèbre galerie des Glaces à la chambre du roi, en passant par l’opéra royal ou encore la chapelle royale, 24 salles ont été numérisées et 130.000 photos ont été nécessaires pour en arriver là. Magie de la réalité virtuelle, il est possible de zoomer sur les tableaux et plafonds et certaines sculptures. Ainsi, le fameux portrait de Marie-Antoinette à la rose d'Élisabeth Vigée Le Brun (1783) peut ici être admiré dans ses moindres détails. Enfin, un mode nuit permet de se promener à la lumière des bougies, afin d’apprécier l’ambiance nocturne qui régnait autrefois.

Parallèlement et pour celles et ceux qui ne possèdent pas de casques VR, il est à noter que la plupart de ces éléments sont à retrouver sur le site dédié de Google Arts & Culture. Les équipes livrent ici un travail d'archivage impressionnant, librement consultable. «La plupart des élements (photos, scans...) que nous avons réalisés sont numérisés en suffisamment bonne résolution pour évoluer avec le temps et la technologie. Nous serons donc en mesure de rendre l'expérience encore meilleure à l'avenir grâce à cela», souligne Damien Henry, directeur de l'innovation du laboratoire de Google Arts & Culture. Six peintures ont notamment été reproduites en ultra HD, afin d’en explorer chaque détail.

Plus loin, cette nouvelle expérience augure du tourisme du futur, où il suffira d'enfiler un casque VR pour se téléporter dans différents lieux pour en admirer toutes les richesses. «A l’avenir, nous réfléchissons à rendre cette visite plus ludique et pourquoi pas la gamifier», conclut Paul Chaine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles