La PGW 2019 accueille un immense stade pour des compétitions e-sport en réalité virtuelle

Le jeu «After-H» permet à deux équipes de quatre joueurs, munies de casques, de s’affronter lors de joutes endiablées. [© SmartVR]

Il s’agit d’une première mondiale. Et la Paris Games Week en sera le théâtre. Le studio français SmartVR installera une enceinte de 1.000 m2 dans le hall 3 de la Porte de Versailles du 30 octobre au 3 novembre, afin d’assister à une compétition futuriste et ambitieuse mêlant e-sport et réalité virtuelle.

Baptisé EVA, ce nouveau projet met en scène des combats en free-roaming (laissant les joueurs se déplacer physiquement et librement dans une arène), où s’affronteront deux équipes de quatre joueurs. Ce stade permettra également d’accueillir des spectateurs dans les gradins, pour suivre la compétition sur des écrans géants.

Il sera ainsi possible de voir ce que les joueurs perçoivent dans leurs casques VR. Ce dernier comportera également des indicateurs lumineux afin de symboliser leurs points de vie, tandis que le terrain affichera également des informations quant à la position des participants sur la carte de jeu.

Un stade pensé pour le show

Une véritable mise en scène, telle qu’auraient pu l’imaginer les auteurs du film Tron (1982). «Nous espérons réconcilier les sceptiques qui critiquent encore l’e-sport arguant que les joueurs ne bougent pas. En outre, il y a une notion de spectacle avec une arène totalement pensée pour les spectateurs», souligne Jean Mariotte, patron de SmartVR. Les e-athlètes présents s’affronteront sur le jeu de tir After-H. Et les parties promettent d’être intenses.

smart_vr_esport_pgw_2019_5db723008d3d3.png

Si le public accédera à cette expérience sur toute la durée du salon, la journée du samedi sera consacrée à la finale entre compétiteurs français. «L’EVA Stadium se présente comme le vaisseau amiral de notre projet, précise Jean Mariotte. Nous comptons ouvrir trois nouvelles salles basées sur ce même principe. Parallèlement, d’autres plus petites, de 400 à 500 m2 seront lancées, mais sans gradins». A l’avenir, les spectateurs de compétitions e-sports en réalité virtuelle utiliseront un mobile ou un casque VR pour suivre les matchs avec plus d’immersion.

EVA Stadium à la PGW, hall 3 de Paris Expo Porte de Versailles, du 30 octobre au 3 novembre.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles