Overwatch 2, Diablo 4, World of Warcraft Shadowlands… Retrouvez les annonces de la Blizzcon 2019

Plusieurs franchises s'offrent des suites. [© Blizzard]

Après une édition 2018 critiquée pour son manque d’annonces fortes, Blizzard a fait le plein de nouveautés cette année. Lors de sa conférence Blizzcon, qui s'est déroulée ce vendredi 1er novembre, l’éditeur a notamment mis en avant les très attendus Diablo IV et Overwatch 2. CNews est sur place pour vous faire vivre cet événement.

Mais la conférence a commencé par un préambule marqué par l'actualité. J. Allen Brack, patron de Blizzard, a fait amende honorable sur la décision, très critiquée ces dernières semaines, d'avoir banni quatre joueurs de sa communauté pour leur position pro-Hong Kong. «Je crois au pouvoir des jeux vidéo et à la communauté, au pouvoir de connecter les gens et de jouer ensemble», a-t-il annoncé, avant de poursuivre sous forme de mea culpa :«Nous avons pris une position hâtive et nous avons pris trop de temps pour répondre».

Le ton était donc donné avant de lancer une conférence qui entendait toucher les fans au cœur en leur offrant des annonces fortes et des cinématiques impressionnantes. L’objectif était d’en mettre plein la vue, afin de se faire pardonner, mais aussi de contrer notamment le phénomène Fortnite (du concurrent Epic Games), ainsi que la montée en puissance du rival Riot Games et son League of Legends. Car en cette fin de décennie, Blizzard se devait de séduire et surtout de rassurer sa communauté pour attaquer les années 2020.

Overwatch s’offre une suite

Après un trailer d'animation hallucinant de près de neuf minutes, l’équipe héroïque d'Overwatch est officiellement reformée. Si le jeu n’oublie pas son gameplay d’origine -à savoir des compétitions à 6 contre 6-, de nouvelles manières de découvrir son univers sont désormais proposées. Ainsi des modes histoire en coopératif et de nouvelles missions sont promis. De nombreux nouveaux héros sont également prévus, avec des annonces attendues à ce sujet dans les prochains mois. A ce titre, le jeu s'offre aussi une refonte graphique, avec un moteur 3D retravaillé. On retrouve bien sûr la patte graphique en cell-shading du premier opus et son esprit cartoon, mais les développeurs ont apporté une touche plus poussée pour aller dans le détail. Les armures sont rutilantes et un travail a été réalisé sur le regard des personnages, afin de les rendre plus vivants.

Surtout, cette suite s'inscrit dans la continuité. En effet, les joueurs du Overwatch original retrouveront tout le gameplay du premier épisode. De plus, tous les progrès et contenus achetés précédemment seront toujours présents et conservés, de quoi «contenter les 15 millions de joueurs à travers le monde», promet Jeffrey Kaplan, game director d'Overwatch, lancé il y a 5 ans déjà. Reste qu'il faudra se montrer patient, puisque, comme pour Diablo IV, aucune fenêtre de lancement a été partagée. Seule la présence d'une démo jouable lors de la Blizzcon donne l'espoir d'une sortie d'ici à la fin 2020, au moins sur PC. Mais le jeu sera bien porté aussi sur PS4, Xbox One et Switch, comme pour le premier épisode, assure Blizzard.

Diablo IV enfin au rendez-vous 

L’enfer arrive… «Darkness, war and legacy» (Ténèbres, guerre et héritage), c'est par ces mots que Luis Barriga, game producer de Diablo IV définit ce quatrième opus tant attendu.

Là encore, c'est par une cinématique intriguante, aussi fascinante que violente, que Blizzard introduit ce futur épisode, dont la date de sortie n'a pas encore été annoncée. On revient au racines sombres de la franchise, promet Blizzard, qui explique vouloir explorer «un univers à la fois gothique et médiéval».

Et les premières images dévoilées laissent entrevoir un jeu au contenu très adulte, qui revient à l'essence même du jeu de rôle. Son gameplay reprend d'ailleurs la vue isométrique du hack'n slash, dont les mécaniques devraient toujours être plus complètes. Annoncé pour l'heure sur PC, PS4 et Xbox One, Diablo IV n'a pas encore de date officielle de sortie.

World of Warcraft s'offre une extension baptisée Shadowlands

Alors que la franchise Warcraft fête ses 25 ans cette année et que World of Warcraft, son pendant MMO RPG (jeu de rôle massivement multijoueur), souffle ses 15 bougies, Blizzard propose de replonger dans le monde d'Azeroth à travers une nouvelle extension. Intitulée Shadowlands (les terres des ombres), celle-ci promet une guerre épique entre le royaume des morts et celui des vivants.

La fin d’un règne, donc, et un monde en ligne encore redéfini. Le lancement est ici prévu en 2020 et les précommandes sont d'ores et déjà ouvertes.

place aux dragons dans Hearthstone

Le jeu en ligne de cartes à collectionner Hearthstone profite également d'une annonce de taille. Blizzard s'apprête à mettre en mise en ligne d'une nouvelle histoire et de nouveaux decks autour de Descent of Dragons (La descente des Dragons). Ce nouveau chapitre fera la part belle aux reptiles volants, en mettant notamment en avant Galakrond. Un puissant dragon capable de tout détruire sur son passage (petit clin d'œil à Game of Thrones au passage). Le mot-clé «invoque» rejoindra le dico des joueurs d'Hearthstone pour offrir une 2e forme à ce dragon, plus forte, et même, dans certains cas, une 3e forme. De plus, Ysera Unleashed, un autre dragon, viendra aussi bousculer des parties tout feu tout flamme. Enfin, Hearthstone hérite d'un mode battlegrounds qui permet à huit joueurs de se réunir autour d'une même table. Un bêta test sera ouvert le 12 novembre, sur les plateformes accueillant le jeu (PC, mobiles et tablettes). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles