On a testé les AirPods Pro : les écouteurs d'Apple innovent-ils vraiment ?

[© nicolas cailleaud/CNEWS]

Objets de curiosité pour beaucoup, les AirPods Pro entendent renouveler la gamme d'écouteurs 100 % sans fil d'Apple. Alors que la firme à la pomme avait livré une timide 2e génération d'AirPods en ce début d'année, cette nouvelle version estampillée pro apporte-t-elle des nouveautés indispensables, justifiant son prix fixé à 279 euros ?

Plus petits, plus ergonomiques, résistants à la transpiration et dotés d'un nouveau système de réduction actif du bruit ambiant, ainsi qu'un mode transparence, sur le papier ces nouveaux AirPods Pro entendent redéfinir l'expérience délivrée par les précédents AirPods.

apple_airpods-pro_lifestyle_102819_5dc589b96182d.jpg

D'un point de vue purement design, Apple a fait un progrès certain. Les AirPods Pro sont plus compacts et surtout ils abandonnent l'effet boucles d'oreilles de leurs grands frères. Ainsi, l'objet se fait plus discret. Surtout, Apple opte ici pour un modèle intra-auriculaire. Les deux écouteurs sont donc livrés avec une batterie de six embouts, trois pour chaque oreille avec des tailles S, M et L pour glisser des embouts adaptés au conduit auditif externe.

apple_airpods-pro_expanded_102819_5dc58bd74b8cb.jpg

Et dès le premier essai -une fois la paire d'oreillettes reconnue par un iPhone, un Ipad ou un iPod, Apple invite les utilisateurs à se rendre dans «réglages», puis «Bluetooth» et à sélectionner les AirPods pour faire apparaître un test auditif. Celui-ci va alors déterminer quel embout en silicone est le mieux adaptés à chaque oreille et s'il est positionné correctement par son porteur. Ce petit plus, qui n'est pas nouveau pour les habitués des intras haut de gamme, reste appréciable, puisque chaque oreille est différente.

Le point à saluer est surtout la capacité d'Apple à avoir limité la sensation de gêne souvent ressentie avec les embouts de ce type d'écouteurs. Les AirPods sont en effet très légers (5,4 g chacun) et savent se faire oublier. Un bon point pour les réfractaires aux intra-auriculaires.

apple_airpods-pro_sip-design_102819_5dc58fce213a4.jpg

 

Cette miniaturisation à l'extrême n'a pas empêché la firme de Cupertino de loger des technologies intéressantes. Si Apple n'a ici rien inventé, c'est bien dans les détails que la société californienne sait faire la différence. A commencer par la réduction active du bruit environnant. Concrètement, l'objet intègre un système de micros capable d'analyser les bruits extérieurs et de produire des contre-mesures pour les annuler. Une opération que leur processeur est capable de réaliser 200 fois par seconde, précise-t-on chez Apple. Et à l'écoute, l'effet s'en ressent. On est coupé du monde. Il est à noter que cet effet reste toutefois moins impressionnant qu'avec un casque Bose ou Sennheiser par exemple. Mais le résultat est tout de même là.

Mais alors, quid des personnes qui nous adressent la parole lorsqu'on glisse ses AirPods ? Là encore, Apple a pensé à une solution intéressante avec le mode «Transparence». Il suffit d'appuyer légèrement sur la tige de l'écouteur droit pour activer ce système. Ici les micros opèrent à l'inverse du réducteur de bruit, puisque ceux-ci vont alors écouter les bruits ambiants pour les amplifier et les restituer. Et ça marche ! Dès lors, nul besoin de retirer ses écouteurs pour écouter l'annonce d'un train en gare par exemple.

Au-delà des prouesses technologiques, on attend surtout d'écouteurs à 279 euros qu'ils délivrent un son satisfaisant pour les mélomanes. Le contrat est ici rempli. Les graves sont bien contenus tout en étant présents, tandis que medium et aigus restent précis. Il ne faut toutefois pas espérer un rendu d'une complexité à satisfaire les audiophiles. Ainsi, les Sennheiser Momentum True Wireless, reste à notre sens, meilleurs de ce point de vue, mais plus encombrants. Ici, Apple a choisi de trouver un équilibre entre la perfection du son et la miniaturisation et on sent qu'il a fallu faire des compromis. 

Côté autonomie, nous avons pu tester les AirPods Pro lors d'un voyage en avion en activant la réduction de bruit. Apple avait promis jusqu'à 3,5 heures d'autonomie et nous pouvons affirmer que la promesse est tenue. En outre, si l'on désactive le système de réduction de bruit, on peut gagner deux heures d'écoute supplémentaires. Surtout, le boîtier de recharge permet de cumuler jusqu'à 24 heures d'autonomie. Et pour les plus pressés, 5 petites minutes de charge dans leur écrin blanc permettent de retrouver une heure d'écoute.

Au final, les nouveau AirPods d'Apple s'affichent comme une belle évolution des modèles 100 % sans fil. Apple, qui avait imposé ce modèle d'écouteurs avant que ceux-ci ne soient copiés, trace son chemin sur le segment des intra-auriculaires en livrant une belle prestation. Si les auditeurs les plus pointus resteront sans doute attachés aux écouteurs proposés par Sennheiser, les AirPods Pro devraient séduire les fans d'Apple et ne décevront pas les autres. Il est à noter que les technologies incluses dans ces petits modèles justifient, à notre sens, l'écart de prix avec les AirPods classiques. Reste que leur prix reste relativement élevé par rapport à la concurrence.

AirPods Pro, Apple, 279 euros.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles