Samsung Galaxy S8+, Pixel 2, Nexus 6P... Si vous avez des écouteurs Bluetooth, mieux vaut s'en passer

Samsung s'est engagé à développer aussi rapidement que possible un correctif.[AFP]

Attention, alerte aux hackers. Plusieurs millions de personnes à travers le monde possédant un smartphone Android et utilisant des écouteurs Bluetooth s'exposent à d'importants actes de piratage.

En prenant possession de leurs accessoires, des hackers sont désormais capables d'écouter leurs conversations, d'intercepter leurs SMS ou même de rediriger leurs appels vers un autre téléphone.

Pour ce faire, les pirates exploitent une faille de smartphones Android aussi populaires que les Pixel 2, Nexus 6P, Samsung Galaxy S8+, Galaxy Note 2 ou encore Galaxy S3. Le bug mis au jour permet aux accessoires Bluetooth (comme les écouteurs) d'accéder à la bande de base d'un smartphone, une puce en charge de l'ensemble de la partie téléphonie. Le hic ? Des chercheurs américains viennent de démontrer qu'une simple application était en mesure d'entrer en contact avec cette bande passante.

Selon eux, le danger devient réel si les pirates se situent dans un périmètre proche de leurs victimes. «Si votre smartphone est connecté à un casque ou à un autre appareil Bluetooth, l’attaquant peut d’abord exploiter une faille de la connexion avant de lancer des commandes malveillantes», préviennent-ils. 

Pour l'heure, Samsung s'est engagé à développer aussi rapidement que possible un correctif. Concernant les produits développés par Google, le géant américain affirme que le dernier patch de sécurité empêchait toute exploitation de la faille constatée. Huawei n'a pas encore réagi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles