YouTube va-t-elle fermer les chaînes qui ne lui rapportent pas assez d’argent ?

Chaque utilisateur concerné par cette nouvelle mesure sera averti avant la résiliation afin d’avoir le temps d’exporter les vidéos mises en ligne.[©Martin BUREAU / AFP]

Un vent de panique a soufflé ces derniers jours chez les YouTubeurs. Une nouvelle clause d'utilisation du service de partage de vidéo de Google a fait craindre que les chaînes ne rapportant pas assez d'argent seraient supprimées à compter du 10 décembre prochain. Il n'en est rien.

En effet, YouTube a mis à jour ses conditions d’utilisation. Si en général peu de personnes prennent le temps de les lire, une des règles ajoutées n’a pas échappé à certains utilisateurs de la plateforme. «YouTube peut mettre un terme à votre accès ou à celui de votre compte Google, à tout ou partie du service si YouTube estime, à sa seule discrétion, que le service qui vous est destiné n’est plus viable commercialement», peut-on lire, ainsi que : «YouTube n’est aucunement obligé d’héberger ou de diffuser du contenu».

des conditions d’application floues

Aussitôt, de nombreux internautes ont cru que YouTube annonçait la suppression des chaînes de petits créateurs, non monétisées, où celle qui, trop polémiques, seraient des repoussoirs pour les annonceurs. 

Mais YouTube a tenu à clarifier les choses, se défendant de telles intentions via son compte Twitter. 

«Pour clarifier, notre CGU ne renferme aucun nouveau droit de résilier un compte s’il ne gagne pas d’argent. Comme précédemment, nous pouvons interrompre certaines fonctionnalités ou parties du service YouTube, par exemple, si elles sont obsolètes ou peu utilisées. Cela n’a aucune incidence sur les créateurs / visualiseurs.», a indiqué le service de partage de vidéos.

Il s'agit donc en réalité d'une manière pour YouTube de se prémunir contre toute réclamation si il décidait un jour de mettre fin à ses services. Aucun créateur ne pourrait ainsi réclamer des compensations s'il s'estimait lésée par l'arrêt de YouTube.

Ces nouvelles conditions d'utilisation s'appliqueront bien, en revanche, dès le 10 décembre prochain.

À suivre aussi

Numérique «Facebook aurait laissé Hitler acheter des pubs», selon Sacha Baron Cohen
Internet Un Français sur six touché par l'illettrisme numérique
Écologie La bombe environnementale de la production d’appareils numériques

Ailleurs sur le web

Derniers articles