5G : coup d'envoi du processus d'attribution des fréquences en France

L'autorité française de régulation des télécoms (Arcep) a donné jeudi le coup d'envoi officiel de la procédure d'enchères attendue par les opérateurs pour les fréquences qui seront utilisées pour la 5G. L'autorité française de régulation des télécoms (Arcep) a donné jeudi le coup d'envoi officiel de la procédure d'enchères attendue par les opérateurs pour les fréquences qui seront utilisées pour la 5G. [CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

L'autorité française de régulation des télécoms (Arcep) a donné jeudi le coup d'envoi officiel de la procédure d'enchères attendue par les opérateurs pour les fréquences qui seront utilisées pour la 5G, la nouvelle génération de technologie mobile, en publiant leur cahier des charges.

Ce cahier des charges fixe les conditions d'attribution des fréquences 3,4 à 3,8 gigahertz (GHz). Selon le communiqué de l'Arcep, chaque opérateur disposera d'un minimum de 50 mégahertz (MHz) de bande de fréquence, mais pourra monter jusque 100MHz maximum, par bloc de 10MHz, à un prix qui devrait être dévoilé dans les prochains jours par le gouvernement.

 

À suivre aussi

Environnement La tech n'est pas assez écolo pour 44 % des Français
Rétrospective iPad, Switch, Bitcoin... Les 10 technologies qui ont révolutionné les années 2010
Publi-rédactionnel BLACK FRIDAY : l'aspirateur-robot Roborock S5 Max à prix cassé

Ailleurs sur le web

Derniers articles