CES 2020 : avec sa Vision-S, Sony imagine une voiture autonome dopée aux écrans

Un véhicule témoin du savoir-faire de Sony en matière d'électronique. [© Sony]

Plus habituée à faire parler d'elle pour ses téléviseurs, ses PlayStation, ses appareils photo et ses mobiles, la marque Sony s'est offert un joli coup de com' lors du CES, en présentant un concept-car étonnant et branché.

Toutefois, la Vision-S ne marque pas l'entrée de la firme japonaise dans le secteur automobile avec un modèle de série destiné au grand public. Il s'agit pluôt d'un exercice de style pour le géant de l'électronique qui a profité du plus grand salon high-tech au monde pour réinventer l'habitacle auto de demain.

Réputé pour son savoir-faire en matière d'image, Sony s'est allié au constructeur Magna et partage ici sa vision de l'«infodivertissement» tel qu'il pourrait être dans un futur proche. Ainsi, la Vision-S héberge de nombreux écrans. Si ceux-ci habillent classiquement les sièges des passagers, comme on déjà peut le voir aujourd'hui sur certains modèles, d'autres écrans viennent enrichir le tableau de bord.

hd-sony-vision-s-ces-2020_5e14a8d1960bb.jpg

Parallèlement, Sony affiche également ses ambitions en matière d'électronique embarquée pour permettre à ce véhicule de se déplacer de manière autonome. Le véhicule est ainsi bardé de capteurs, afin d'identifier les objets croisés sur une route, estimer les distances, reconnaître les conditions météorologiques (brouillard, neige...) ou encore recréer une image en 3D des alentours de la voiture.

Par cette annonce, Sony rejoint le club, pour le moment très fermé, des géants de l'électroniques cherchant à collaborer avec les constructeurs automobiles, dans le but d'équiper leurs futurs modèles. Google, Apple, NVidia et Intel affichent également leurs ambitions dans ce domaine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles