Bertile Burel, co-fondatrice de Wonderbox : "Nous enjolivons le quotidien"

Bertile Burel, co-fondatrice de Wonderbox Bertile Burel, co-fondatrice de Wonderbox [WONDERBOX]

Wonderbox lance ses wonderpass, une nouvelle formule de box pour profiter de réductions sur dix-huit mois.

 

Wonderbox ne cesse d’innover depuis dix ans. La marque leader du coffret cadeau vient de lancer ses Wonderpass, qui permettent de bénéficier pendant dix-huit mois de réductions dans des hôtels, spas et restaurants à chaque première visite. Sa fondatrice, Bertile Burel, mesure le chemin parcouru depuis dix ans et constate l’évolution des envies des consommateurs.

 

Comment est né Wonderbox ?

Juste avant Noël. Je rentrais d’un tour du monde avec mon mari et je me vois, l’air hagard, dans un magasin avec ma liste de personnes à qui faire plaisir. Je me retrouvais dans la Mecque du matérialisme et je me suis dit : «Je rêverais de partager ce que je viens de vivre – du rafting au Népal, de la plongée en Australie – avec d’autres, plutôt que de remplir les armoires de mes proches.»

 

Quel bilan après dix ans d’offres ?

A l’origine, nous avons lancé deux coffrets de douze et vingt activités dont l’incontournable Adrénaline. Aujourd’hui, ce dernier est devenu Evasion sportive et il contient 820 activités partout à travers la France. Globalement, aujourd’hui nous avons 22 000 partenaires en Europe et en 2014, nous avons vendu un million sept cent mille coffrets.

 

Sur quoi s’appuie votre succès ?

Sur l’innovation et l’amélioration en continu. Le coffret cadeau, c’est aussi la réalisation de soi par des moments qui enjolivent le quotidien. On ne se réalise pas trop en mettant une rivière de diamants. En revanche, on se réalise plutôt en vivant des expériences  qui vont marquer la mémoire.

 

Que contiennent les Wonderpass ?

Les Wonderpass offrent deux prestations au prix d’une ou 50 % de réduction. Une remise valable sur les 50 ou 150 lieux mentionnés dans le coffret lors de la première visite. Le prix du pass est rentabilisé en une fois et vous avez dix-huit mois pour découvrir tous ces lieux.

Vous aimerez aussi

Fait divers Il gaze le McDonald's parce qu'il n'a pas eu de réduction sur son menu
consommation Cohue chez Intermarché : après le nutella, les couches
Toutes les APL devraient baisser de cinq euros par mois et par foyer à partir d'octobre.
Budget Baisse des APL : la partie émergée du «musée des horreurs» de Bercy

Ailleurs sur le web

Derniers articles