Un atelier pour sauveteurs avec le soutien d'AXA France

François Matagne a bénéficié du soutien d'AXA France. [DR]

Six ou sept écoles de surf, mais pas un seul cours de sauvetage côtier. C’est le constat qu’a fait sur l’île d’Oléron François Matagne, un jeune moniteur-nageur-sauveteur de 22 ans, qui a décidé il y a trois ans de remédier à cette situation en ouvrant son propre atelier.

 

Après trois saisons avec un camion, une remorque et une toile de tente pour seul local, il a décidé d’investir dans une cabane, afin de pouvoir se changer avant l’entraînement et stocker son matériel. Un projet soutenu par un don de 2 250 euros, grâce au mécénat participatif d’AXA France, en collaboration avec My Major Company.

L’installation, en bois, a été conçue par un menuisier de l’île, et se trouve en cours d’aménagement. Démontable en hiver et respectueuse de l’environnement, elle est conforme à la charte de l’Office national des forêts (ONF).

 

Une activité en pleine expansion

Courir, sauter, nager... En plus d’être utile, le sauvetage côtier constitue une activité ludique et conviviale, favorisant l’esprit d’équipe, l’estime de soi, l’autonomie et la sécurité en milieu naturel.

Inspiré du sauvetage côtier professionnel, le sauvetage côtier sportif est né en Australie et se développe de plus en plus en Europe. Formé à cette activité sur les côtes landaises, François a décidé de l’importer en Charente-Maritime.

 

Collaborations locales

Il travaille en collaboration avec différents acteurs économiques locaux, comme le magasin de surf d’Oléron, qui lui fournit ses planches. Dans ces ateliers, François Matagne propose un enseignement fondé sur les techniques de base du sauvetage et de secourisme, destiné à des stagiaires de tous âges.

Une formation complétée par des cours de natation. Et si certains se contentent d’apprendre des rudiments, d’autres préparent l’option « secourisme côtier » du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa).

 

Le dispositif :

> La sélection. AXA France et My Major Company présélectionnent chaque mois entre cinq et dix projets d’entrepreneurs.

> Le vote. Les internautes sont invités, pendant un mois, à soutenir les projets par un appel au vote sur le site partagerproteger.axa.fr

> L’aide. Les trois projets ayant récolté le plus de votes reçoivent un don tremplin d’AXA France, qui contribue au financement des projets à hauteur de 100 % de leur jauge pour le 1er, 75 % pour le 2e et 50 % pour le 3e. Les entrepreneurs complètent le financement grâce aux dons des internautes sur My Major Company.

Découvrez les projets solidaires soutenus par AXA France sur le site dédié.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles