"Celebgate" : des stars menacent d’attaquer Google

Jennifer Lawrence, star de Hunger Games, est l'une des victimes du hacker [AFP / Archives]

Il y a quelques semaines, la faute à une faille de sécurité du système iCloud d’Apple, des photos privées de centaines de célébrités étaient diffusées sur la toile. Aujourd’hui, ces stars veulent attaquer en justice... Google.

 

On aurait pu penser que c'est Apple qui ferait les frais de cette fuite. Mais c’est finalement Google qui fait aujourd’hui l’objet de la colère des stars incriminées par le Celebgate. Son tort ? Ne pas avoir fait le nécessaire pour faire disparaître le plus rapidement possible les clichés privés de Jennifer Lawrence et consorts.

Dans une lettre publiée dans Hollywood Reporter, l’avocat américain Marty Singer, qui représente des dizaines de célébrités, affirme qu’il envisagerait de demander à Google, au nom de ses clientes, des dommages et intérêts à hauteur de 100 millions de dollars.

"Nous écrivons concernant le comportement méprisable et répréhensible de Google, non seulement pour ne pas avoir agi le plus rapidement possible pour supprimer les images, mais aussi pour avoir facilité et permis en connaissance de cause ces actes illégaux. Google se fait des millions et profite de la victimisation des femmes," peut-on ainsi lire dans le communiqué.

Google n’a pour le moment pas réagi à cette menace.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles