Whaller, un réseau social gratuit pour les entreprises

Capture d'écran de la plateforme Whaller. [©WHALLER]

A partir du 9 octobre, la plateforme sociale Whaller devient gratuite pour les professionnels. De quoi révolutionner le milieu des réseaux d'entreprises.

 

Créée en mai 2013, la plate-forme sociale Whaller comptabilise aujourd’hui plus de 20 000 personnes inscrites, 300 organisations et un million de messages échangés.

Mais sa nouvelle ambition est de bousculer le marché des réseaux ­sociaux internes. Déjà gratuit pour les particuliers, Whaller devient donc à partir d’aujourd’hui gratuit pour les professionnels. Pas de période d’essai, pas d’options payantes… De quoi les faire changer d’avis sur les réseaux ­sociaux d’entreprises.

 

Un réseau social «étanche»

Avec Whaller, les entreprises et les ­associations peuvent créer, administrer et animer leurs propres réseaux ­sociaux. Représentés sous forme de «sphères», ces différents et nombreux réseaux sont privés et étanches les uns par rapport aux autres. Un message échangé dans une sphère n’apparaît par exemple jamais dans les autres. Et pour le voir, il faut obligatoirement être membre de cette sphère. Résultats, les entreprises peuvent utiliser le même outil pour communiquer de façon différente selon leurs interlocuteurs : employés, clients, institutions…

Pour les employés, c’est aussi un avantage. Ils peuvent utiliser Whaller pour communiquer avec leur patron et avec leur famille, sans les mélanger. Pas besoin donc de s’inscrire sur dix réseaux sociaux différents selon ce que l’on souhaite faire. Mais surtout, aucun risque que les photos gênantes de soirées trop arrosées ne soient vues par les supérieurs ou collègues. L’alternative parfaite à Facebook ou Twitter.

 

Une communication simplifiée

Plus qu’un simple réseau social, Whaller est en réalité un condensé des moyens de communication déjà existants. Pour autant, l’utiliser s’avère un jeu d’enfant. A l’opposé de nombre de ses concurrents, dont les solutions ressemblent davantage à des usines à gaz, Whaller est adapté aux besoins et aux utilisations des employés.

Et les applications sont multiples : du simple partage de documents à l’organisation de comités de direction, en passant par la sphère plus ludique pour organiser des concours d’innovation ou la possibilité de mettre en place des visioconférences… Tout est fait pour simplifier et enrichir au mieux la communication entre toutes les personnes. Si bien que la plate-forme pourrait être amenée à remplacer les mails.

 

Des données protégées

Le site accorde énormément d’importance à la protection des données personnelles. C’est pourquoi il s’engage à ne pas les exploiter à des fins commerciales (reventes de données comme ­Facebook). Dans tous les cas, ces données n’appartiennent pas à Whaller et ne peuvent donc pas être conservées contre la volonté de l’internaute. Si celui-ci les supprime, elles n’existent plus, tout simplement.

Enfin, et c’est primordial dans le monde de l’entreprise, ce qui se dit dans une sphère, et la sphère elle-même si besoin, demeure totalement invisible de l’extérieur. Une marque peut ainsi travailler sur un projet secret en toute confidentialité.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles