Une route en forme de chat aperçue sur Google Maps

Le chat géant a été aperçu dans la baie d'Hudson, à Auckland, en Nouvelle-Zélande. [Capture Google Maps]

En lieu et place de chemins rectilignes et de virages réguliers, c'est une route en forme de chat qui est apparu pendant quelques jours aux utilisateurs du service Google Maps qui cherchaient à se repérer dans les environs d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.

 

"A 10 mètres, tournez à droite sur la patte arrière gauche du chat." Il s'en est fallu de peu pour que ce genre d'insolite injonction ne devienne (presque) réalité sur Google Maps. En effet, pendant quelques jours, un assemblage de routes en forme de chat est apparu sur ce service dans les environs d'Auckland.

Plusieurs médias néo-zélandais alertés par des internautes attentifs se sont fait l'écho de ce relevé cartographique incongru qui cumulait tout de même 250 mètres de routes, une distance parcourue en trois minutes à pieds. En réalité, l'animal aurait été dessiné grâce à plusieurs chemins mis bout à bout par un internaute sur la carte.

"Nous savions que les chats tentaient de prendre le contrôle de YouTube, mais nous n'avions pas réalisé qu'ils atteindraient Google Maps," a ironisé Annie Baxter, responsable de la communication de Google en Nouvelle-Zélande, dans une allusion au nombre important de vidéos de félins postés sur cet autre service de la firme. Google s'est empressé de retirer l'œuvre du farceur et annoncé des investigations pour l'identifier.

 

Peut-on réellement modifier les cartes de Google ?

S'il n'est pas possible de changer l'emplacement de routes et d'indications stratégiques, les utilisateurs peuvent très bien mettre à jour toutes les autres, en ajoutant de nouveaux sentiers ou des pistes cyclables par exemple, via Google Map Maker.

Les modifications apportées doivent ensuite être vérifiées par le site avant d'être officiellement publiées sur Google Maps. Seulement, comme le souligne le Mirror, la mise à jour d'endroits peu susceptibles d'être vérifiés peut facilement être adoptée grâce au seul avis positif d'un complice, ou encore en s'attribuant cet avis soi-même, sous différents pseudonymes, en se créant plusieurs comptes Google.

 

Un farceur coupable présumé

Le Mirror rapporte qu'un internaute aurait affirmé sur le forum Reedit que le chat avait été dessiné par un de ses amis. Il aurait ajouté peu à peu à la carte une piste pour la queue, un sentier pour le cou, etc, jusqu'à obtenir le fameux chat.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles