L’Inde part en chasse contre le porno et veut interdire … le Dauphiné Libéré

L'inde veut bannir le porno sur Internet. [meanwhile / Flickr]

Le gouvernement indien est bien décidé à filtrer un grand nombre de sites pornographiques dans son pays. Dans sa liste noire, il a plus curieusement ajouté l’adresse web du Dauphiné Libéré, site d’information français.

 

Ce n’est un secret pour personne, les sites pornographiques sont légions sur Internet. Face à ce constat et la consommation de la population dans ce domaine, le gouvernement indien a décidé de lancer une grande opération de filtrage pour en bloquer l’accès sur son territoire.

New Dheli a ainsi monter une liste noire, que le site du quotidien Le Monde a pu consulter, où plus de 800 sites ont été recensés en raison de leur caractère répréhensible et contraire à la morale. En regardant de plus près cette liste, on peut voir qu’à la 134e position figure le DauphinéLibéré.fr, site internet du quotidien régional du même nom, en aucun cas pornographique.

 

Dénigrement

Une anomalie difficilement explicable et qui met à mal la crédibilité du Premier ministre indien et de cette mesure très controversée dans le pays. Celle-ci fait l’objet d’une campagne de dénigrement sur Twitter, où les internautes, indiens ou non, crient à la censure. Un éditorialiste du pays juge ainsi que l'Etat se trompe de combat et devrait davantage se focaliser sur les nombreux cas de viols qui gangrènent la nation.

 

 

Toujours est-il que, malgré son bannissement du web indien, le site du Dauphiné Libéré était toujours accessible mardi à New Delhi selon le Monde.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles