Google s’explique après la traduction de «Russie» en «Mordor»

Ces erreurs de traduction ont persisté pendant une journée. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Google a été contraint de s’expliquer après que son service de traduction a transformé la «Fédération de Russie» en «Mordor», la région du Mal dans le Seigneur des Anneaux, lors du passage de la langue ukrainienne au russe.

Outre le Mordor, Google traduisait le mot «russe» par «occupant» et le nom du ministre russes des Affaires étrangères Sergeï Lavrov par «petit cheval triste». Ces traductions erronées, qui ont persisté pendant une journée, sont survenues alors que les relations diplomatiques entre l’Ukraine et la Russie sont toujours au point mort.

Mais pour l’heure, il était impossible de savoir si ces traductions étaient l’œuvre d’activistes pro-Ukraine.

Quelle que soit l’origine de ces erreurs, un porte-parole du géant du Web a expliqué que les algorithmes de traduction étaient complexes et qu’ils dépendaient des occurrences des mots sur Internet. Or, selon le Washington Post, de nombreux militants ukrainiens utilisent le terme «Mordor» pour désigner le pays de Vladimir Poutine. «Dès que nous constatons des erreurs, nous nous efforçons de les corriger le plus rapidement possible», a également souligné Google. 

Ce n'est pas la première fois que le moteur de recherches est épinglé pour des erreurs. En mai dernier, le service Google Maps désignait la Maison Blanche par le terme «Nigga House» («la maison du nègre»). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles