Quelle est l'origine du stéthoscope ?

C'est le médecin français René Laennec qui a inventé le stéthoscope.[© PureStock/SIPA]

Utilisé par tous les médecins, le stéthoscope doit son invention au ­talent d’observateur d’un médecin.

C’est le Français René Laennec qui en a eu l’idée, en 1816. En se rendant à une consultation, il a observé des enfants qui jouaient. L’un grattait le bout d’une poutre avec un morceau de bois, tandis que son ami avait posé son oreille à l’autre extrémité, et s’amusait des sons qu’il entendait.

Une fois au chevet de sa patiente, René Laennec s’est inspiré de ce jeu. Pour l’examiner, il a arraché les feuilles de son carnet et les a roulées pour former un tube, qu’il a ensuite mis en contact avec la poitrine de la malade et porté à son oreille.

Il a ainsi entendu les battements de son cœur. Laennec a nommé ce système «stéthoscope», du grec «stethos» (poitrine) et «scope» (observer). Le dispositif a été peu à peu amélioré depuis, jusqu’à prendre sa forme actuelle en 1961.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles