Marc Machin soupçonné de «viol sous la menace»

Marc Machin fait partie des quelques condamnés à avoir obtenu une révision de leur procès, depuis 1945[PIERRE VERDY / AFP]

Marc Machin, connu pour avoir été victime d'une erreur judiciaire, a été placé en garde à vue jeudi soir.

L'homme a été interpellé dans le cadre d'une enquête ouverte pour viol sous la menace d'une arme, ainsi que vol avec arme et escroquerie, selon une information du Point.

D'après nos confrères, il est soupçonné d'avoir commis un viol le 24 avril dernier, dans le 11e arrondissement de Paris. Il se serait introduit chez sa victime dans le but de la cambrioler, et comme elle se trouvait sur place, il l'aurait forcée à avoir des relations sexuelles.

En 2004 et 2005, alors âgé de 19 ans, Marc Machin avait été condamné pour le meurtre à coups de couteau de Marie-Agnès Bedot, commis en 2001 sur le pont de Neuilly. En 2008, le véritable meurtrier, un sans-abri prénommé David Sagno, s'était fait connaître. Au terme d'un troisième procès, Marc Machin avait finalement été innocenté en 2012. Il fait partie des quelques condamnés à avoir obtenu une révision de leur procès, depuis 1945.

Condamné à plusieurs reprises

Depuis sa libération, en 2008, il a été condamné à plusieurs reprises. En 2010, il avait écopé de trois ans de prison pour des agressions sexuelles et en 2013, il était condamné avec six mois d'emprisonnement avec sursis pour recel de vol et violences.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles