Un homme condamné pour avoir harcelé et agressé une ado dans le RER

Après le dépôt de plainte de la mère de la victime, l’homme a pu être identifié par les images de vidéosurveillance et retrouvé grâce à la géolocalisation de son téléphone portable. [THOMAS SAMSON / AFP]

Un homme de 32 ans a été condamné jeudi 17 mai par le tribunal correctionnel de Versailles à un an de prison ferme pour avoir harcelé et agressé une adolescente de 16 ans dans le RER A.

Les faits se sont produits le 21 mars dernier au matin. Alors que la lycéenne attendait son RER, sur le quai de la gare de Chatou-Le Vésinet (Yvelines), l’homme l’aborde et lui pose plusieurs questions, sur son âge, son établissement scolaire. Il lui explique même qu’elle est «en âge d’avoir une première expérience sexuelle», rapporte Le Parisien.

Un témoin vole au secours de l'ado

Intimidée et pressée de se débarrasser de lui, la jeune fille lui laisse son numéro de téléphone avant de monter dans la rame. Mais le trentenaire la suit. Profitant du grand nombre de voyageurs, il se colle alors à la lycéenne et se livre à des attouchements, notamment au niveau de la poitrine.

Face à une telle scène, un témoin a volé au secours de l’adolescente, l’accompagnant jusqu’à son établissement scolaire.

Après le dépôt de plainte de la mère de la victime, l’homme a pu être identifié par les images de vidéosurveillance et retrouvé grâce à la géolocalisation de son téléphone portable.

Lors de l’audience, il a assuré ne pas avoir eu l’intention de l’agresser, évoquant simplement une «drague lourde». «Je suis allé un peu vite avec elle. Je croyais que je pouvais la toucher. C’est toujours un peu compliqué avec les filles», a-t-il expliqué, cité par le quotidien.

La lycéenne, quant à elle, a été traumatisée par l’affaire et aurait même pensé au suicide.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles