France – Publié le 11 mars à 19:37 – Mis à jour le 20 mars 2015 à 15:47

Le Parlement adopte définitivement le stationnement gratuit pour les handicapés

Le Parlement adopte définitivement le stationnement gratuit pour les handicapés «
Play

Racisme policier : un haut fonctionnaire...

»
Play

Des sanctions financières pour lutter co...

Le Parlement adopte définitivement le stationnement gratuit pour les handicapés

Le parlement vient d'adopter définitivement ce mercredi le stationnement gratuit pour les automobilistes handicapés titulaires de la carte de stationnement.

La proposition de loi déposée par le président du groupe socialiste au Sénat, Didier Guillaume, a été votée en deuxième lecture à l'unanimité moins une abstention. 

Elle "modifie l'article L 241-3-2 du code des familles pour autoriser les personnes handicapées à stationner gratuitement sur toutes les places, avec une durée étendue" comme l'a rappelé Ségolène Neuville, secrétaire d'État auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, lors de la séance de ce mercredi. Ajoutant que si "ce texte n'est pas la panacée", "il constitue une avancée réelle" pour les personnes handicapées. 

Didier Guillaume a fait le même constat : 

Cette proposition de loi ne va pas changer la vie des personnes handicapées mais voilà un petit pas.

En 2012, Philippe Bas (aujourd’hui Sénateur de la Manche) avait déjà proposé le principe de gratuité du stationnement pour les handicapés, mais sans succès. Avant le vote de ce mercredi, M. Bas s’est donc félicité de cette adoption :

Que de progrès en deux ans ! (…) Je me réjouis donc qu'il adopte, aujourd'hui, cette disposition de bon sens.

La loi entrera en vigueur d'ici deux mois à annoncé Ségolène Neuville. Son coût sera de 16 à 21 millions d'euros par an. Les personnes handicapées pourront donc occuper gratuitement et sans limitation de durée toutes les places de stationnement. 

E. S.