France – Publié le 17 septembre à 19:50 – Mis à jour le 17 septembre 2017 à 19:52

Loup Bureau de retour en France : ses premiers mots

Loup Bureau de retour en France : ses premiers mots «
Play

Saint-Martin vue du ciel après le passag...

»
Play

L'Institut catholique de Paris ouvre ses...

Le journaliste Loup Bureau est arrivé en France dimanche matin, après plus de 50 jours de détention en Turquie. Il s'est dit "très soulagé" de retrouver sa famille et ses proches.

"Je n'ai pas été maltraité physiquement mais il y a eu des menaces, des intimidations. J'ai été en garde à vue pendant 6 jours avant d'aller en prison. C'est à ce moment là où ça a été plus compliqué

Visiblement fatigué, le reporter de 27 ans a dit à la presse avoir été "jusqu'au bout dans l'incertitude de pouvoir partir" de Turquie où il est accusé d'appartenance à "une organisation terroriste armée"

Des conditions de détention au départ "un peu compliquées"

A partir du moment où M. Macron a annoncé qu'il demandait ma libération, il y a eu des changements, les gardiens ont commencé à comprendre que je n'étais pas un terroriste, que les faits qui m'étaient reprochés n'étaient pas forcément vrais

En prison "j'ai été bien traité, j'avais de quoi manger, les gardiens étaient à ma disposition", a-t-il ajouté. Sa famille, sa petite amie et la ministre de la Culture Françoise étaient là pour l'accueillir.

Article rédigé par la rédaction web CNews