France – Publié le 16 octobre à 10:10 – Mis à jour le 16 octobre 2017 à 10:40

Marlène Schiappa : « Twitter n'est pas un tribunal, ça ne remplace pas un dépôt de plainte »

Marlène Schiappa : « Twitter n'est pas un tribunal, ça ne remplace pas un dépôt de plainte » «
Play

L'ouragan Ophelia se dirige vers l'Irlan...

»
Play

Le procès Fiona renvoyé en janvier 2018

La secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé dimanche la préparation d'un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles.

Le gouvernement entend présenter l'an prochain au Parlement un projet de loi "contre les violences sexistes et sexuelles", et notamment les violences sur mineurs, annonce la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, dans La Croix. Ce projet de loi, qui sera porté par Mme Schiappa au côté de la ministre de la Justice Nicole Belloubet, devrait "acter l'allongement" des délais de prescription pour les crimes sexuels sur mineurs et "instaurer un non-consentement présumé" des enfants en matière de relation sexuelle, deux sujets sur lesquels des propositions de loi ont déjà été déposées. Il devrait porter aussi sur le harcèlement de rue afin, explique La Croix, de rendre leur place aux femmes dans l'espace public dont elles se sentent exclues à force d'y subir des commentaires ou comportements sexistes.

Article rédigé par la rédaction web CNews