Épilogue inattendu au Palais de justice de Paris hier soir. Au terme de 3 semaines de procès, le tribunal correctionnel a finalement décidé de relaxer Jaouad Bendaoud. Le parquet a aussitôt fait appel du jugement.