LCP va porter plainte contre Cheminade

La chaîne LCP va charger son avocat de porter plainte lundi après avoir reçu de nombreux mails injurieux, dont certains antisémites, émanant de partisans du candidat à l'Elysée Jacques Cheminade, après une interview politique houleuse, a annoncé à l'AFP le journaliste Frédéric Haziza.[AFP/Archives]

La chaîne LCP va charger son avocat de porter plainte lundi après avoir reçu de nombreux mails injurieux, dont certains antisémites, émanant de partisans du candidat à l'Elysée Jacques Cheminade, après une interview politique houleuse, a annoncé à l'AFP le journaliste Frédéric Haziza.

Sur le plateau de "Questions d'Info", émission dirigée par Frédéric Haziza avec des journalistes du Monde, de l'AFP et de France Info, Jacques Cheminade a été amené mercredi dernier à s'expliquer sur plusieurs aspects controversés de son programme, de son parcours ou certaines de ses déclarations passées.

Il a notamment été interrogé sur des affirmations du millionnaire américain d'extrême droite Lyndon Larouche, personnalité dont il s'inspire, qui a affirmé que "la reine d'Angleterre tirait sa fortune du trafic de drogue", manipulée "par les banquiers juifs de la City".

"Non, pas toute la fortune, il y a plusieurs autres sources. Mais c'est une série de trafics dans lesquels, oui, il y a le trafic de drogue", a répondu M. Cheminade, après avoir évoqué "la tradition" des "Rothschild", "qui ont fait toutes sortes de trafics".

Il a également établi un "parallèle entre le début du régime nazi et les mesures qui progressivement sont mises en place, et ce qui est fait aux États-Unis aujourd'hui", des propos qu'il avait déjà tenus ailleurs.

Estimant que M. Cheminade avait été maltraité par ses interviewers, des dizaines d'internautes ont écrit leur indignation sur le site de la chaîne - qui les publie - ou directement à Frédéric Haziza, sur son adresse mail.

Parmi ceux-là figurent plusieurs mails clairement antisémites, a constaté l'AFP. Du coup, la chaîne va porter plainte lundi, selon Frédéric Haziza, qui espère que les auteurs des messages insultants vont pouvoir être identifiés grâce à leurs adresses IP.

Vous aimerez aussi

L'ex-président brésilien  (2003-2011) Luiz Inacio Lula da Silva à Sao Bernardo do Campo le 7 avril 2018.  [Miguel SCHINCARIOL / AFP]
Brésil Lula dit à son parti qu'il est libre de trouver un autre candidat à la présidentielle
scrutin Costa Rica : Carlos Alvarado vainqueur de la présidentielle
élection Présidentielle en Egypte : Sissi réélu avec plus de 97,08% des voix

Ailleurs sur le web

Derniers articles