La terrible désillusion de l'OM

La déception des joueurs marseillais.[AFP]

Le rêve a malheureusement pris fin pour l'Olympique de Marseille. Battu par l'Atlético de Madrid (3-0), mercredi, à Lyon, en finale de la Ligue Europa - sa 3e défaite à ce stade de la compétition -, le club phocéen n'est pas parvenu à créer l'exploit pour s'offrir une nouvelle Coupe d'Europe, vingt-cinq ans après la Ligue des champions. 

Et pourtant, les hommes de Rudi Garcia, poussés par leur bouillant public dans les travées du Groupama Stadium, étaient bien entrés dans la partie, se montrant très entreprenants. Comme sur cette occasion de Valère Germain, lancé dans la profondeur par Dimitri Payet, qui manquait sa frappe alors qu'il était seul face à Jan Oblak (4e).

Signé Antoine Griezmann

Mais face à des Madrilènes terriblement réalistes, chaque offensive doit être concrétisée, car les Colchoneros ne se font pas prier pour marquer, eux. Ce qui se passait lorsque sur un dégagement de Mandanda, Anguissa manquait totalement son contrôle.

Gabi récupérait et transmettait à Griezmann qui s'en allait crucifier le portier marseillais (21e). Un véritable coup de massue pour les Olympiens qui enregistraient une nouvelle mauvaise nouvelle avec la sortie sur blessure, en larmes, de Payet (32e).

Un tournant dans ce match puisque Marseille ne s'en relèvera pas. «Grizou» doublera la mise (49e) avant que Gabi n'achève définitivement les espoirs phocéens (89e). La logique a été respectée pour la plus grande tristesse de l'OM.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles