Un village anglais martyrisé par des cygnes

Les habitants sont agressés par des cygnes, eux-mêmes protégés par la loi anglaise. [Capture YouTube]

Cette fois, Alfred Hitchcock n’y est pour rien. Depuis plusieurs semaines, les habitants de Brimscombe, un petit village de l’ouest de l’Angleterre, sont confrontés à des attaques d’oiseaux. 

Plus précisément, ils sont la cible d’un couple de cygnes déchaînés. Ces animaux sauvages dégradent les pelouses, prennent en chasse les cyclistes et le facteur, crèvent les pneus des voitures et ont même attaqué un enfant. Certains résidents craignent ainsi de sortir de chez eux, de peur de tomber dans une embuscade aviaire. 

A lire aussi : En Algérie, un voleur retrouvé endormi à côté de son butin

Les comportements agressifs de ces oiseaux s’expliqueraient par le fait qu’ils cherchent à conquérir un territoire, avant de se reproduire.

Malheureusement pour les habitants, mis à part «s’armer» de tuyaux d’arrosage et de pistolets à eau, ils ont peu de moyens de défense. Le cygne est en effet une espèce très protégée en Angleterre depuis le Moyen Age. Le fait de s’en prendre à l’un d’eux était même considéré comme une traîtrise envers la Couronne britannique. Aujourd’hui, si la loi a été un peu assouplie, un tel acte reste encore un crime.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles