Les sketchs cultes de Sylvie Joly

Son humour féroce et ses personnages de bourgeoise ont fait d'elle une référence en matière d'humour. [JOEL SAGET / AFP]

Sylvie Joly, décédée vendredi, s'était spécialisée dans le one man show. Cette grande dame du rire, l'une des premières femmes à se lancer dans une carrière d'humoriste, laisse derrière elle, une série de sketchs cultes. 

 

Après avoir exercé pendant cinq ans la profession d'avocat, Sylvie Joly avait choisi de donner un nouveau tournant à sa vie. Cours Simon, cours de music-hall de l'Olympia, elle débute sa carrière en interprétant des classiques du répertoire avant de se concentrer sur le one man show. 

Son humour féroce et ses personnages de bourgeoise ont fait d'elle une référence en matière d'humour.  

Pince-sans-rire, Sylvie Joly croquait les situations du quotidien avec mordant comme en témoigne l'un de ses plus célèbres sketchs L'après-dîner.

 

 

Son personnage de Catherine, bourgeoise egocentrique, restera dans les annales de l'humour. 

 

Nommée au Molière du meilleur One man show en 1995, Sylvie Joly avait mis son expérience au service de la jeune génération, devenant la marraine de Dany Boon et de Pierre Palmade. 

 

Sa profession d'avocate, lui avait donné l'idée du sketch Le Parloir. 

Vous aimerez aussi

Décès Le rappeur américain Mac Miller est mort d'une overdose «accidentelle»
Drame Yémen : la fillette en une du New York Times est morte de malnutrition
Toussaint Fleurir les tombes, une tradition importante pour les familles

Ailleurs sur le web

Derniers articles